Tarzan et 7 autres films à voir au mois de juillet

Tarzan et 7 autres films à voir au mois de juillet

Que tu sois en vacances les pieds dans l’eau douce des Seychelles ou que tu travailles sous la pluie bruxelloise, tu as toutes les raisons du monde d’aller au cinéma. Il y a Tarzan, le Bon gros géant et L’âge de glace qui sortent en ce mois de juillet. Mais aussi des films plus profonds comme El Olivo, High Rise ou Elvis & Nixon.

1. Tarzan (1 juillet)

La tendance actuelle à Hollywood, c’est de ne pas prendre de risque. Du coup, ils repompent plein d’histoires déjà vues, plein de scénarios que l’on connaît déjà et font des suites aux films qui avaient fait des cartons planétaires. Et parmi les blockbusters que l’on est le plus impatient de voir, il y a Tarzan, déjà adapté plus d’une centaine de fois pour la télé et le cinéma. L’histoire est toujours la même: celle d’un homme qui est né dans la jungle et qui découvre la civilisation. À croire que plus notre société se mécanise et se robotise, plus la question de l’homme et son rapport à la nature vient nous obséder. Sauf que la réalisation a l’air top et qu’on est très curieux de voir le résultat.

2. Nos pires voisins 2 (6 juillet)

Nos pires voisins, c’est la comédie parfaite pour les trentenaires qui commencent à avoir des gosses et regrettent l’époque où ils se dégommaient la gueule en TD et revenaient avec du vomi du Kultuur Kafé. Avec du cul, de la drogue, de l’alcool, des minettes en mini-short et des problèmes d’érection, Seth Rogen nous parle de ce qu’il connaît de mieux: la grosse grosse déglingue façon étudiants américains. Le premier opus était déjà scandaleux, celui-ci promet d’être encore pire. Le film pourrait réellement traiter du blues des trentenaires mais, à voir la bande-annonce, on dirait plutôt que le réal a choisi d’enfiler des gags pendant 1h30. Que demande le peuple?

3. High Rise (6 juillet)

Adapté d’un roman de J.G. Ballard, ce film traite d’urbanisme, de sociologie et de luttes sociales. Tout ça recouvert d’un filtre d’anticipation sociale noire et violente, comme cet écrivain adore le faire. Ne fuyez pas, car ce film devrait être réellement passionnant. Imaginez un immeuble de 40 étages, avec des populations de tous genres qui confrontent leurs existences jusqu’à la folie. Tom Hiddleston, l’actuel boyfriend de Taylor Swift, y joue un docteur londonien en quête de calme et d’anonymat. Mais il sombrera rapidement dans la démence, le sexe et l’alcool…

4. L’âge de glace 5 (13 juillet)

Qu’est-ce qui est à l’origine de l’extinction des dinosaures? Les créateurs de L’âge de glace aimeraient bien pouvoir y répondre. Cela fait cinq épisodes qu’ils tournent autour du pot mais, vu que ces films s’adressent aux enfants, on ne verra jamais Sid, Manny, Diego et toute leur bande de bras cassés mourir. Par contre, on les verra fuir des météorites, rencontrer d’autres espèces, jouer de la musique et raconter des blagues à n’en plus finir. Ah oui, les météorites, c’est à cause de Scrat l’écureuil qui n’a toujours pas réussi à attraper sa foutue noisette.

5. El Olivo (13 juillet)

El Olivo est une histoire douce et sentimentale qui aborde des thématiques comme le capitalisme et l’exode rural. Alma a 20 ans et elle travaille dans un élevage de poulets dans un village espagnol. Son grand-père ne parle plus depuis des années, alors, elle va tout faire pour lui redonner la parole. Pour cela, elle retourne sur les traces de l’olivier familial que la famille avait vendu contre la volonté du grand-père 12 ans auparavant.

6. Le Bon Gros Géant (20 juillet)

Steven Spielberg qui reprend du Roald Dhal pour les studios Disney, il y a de bonnes chances pour que le résultat soit d’une excellente qualité. Le film raconte la rencontre d’un géant et d’une petite londonienne de 10 ans. Le bon géant est en fait un géant tout doux et plus petit que ses congénères. Il n’aime pas faire de mal aux autres même s’il est plutôt effrayant. La fillette, c’est Sophie. Elle s’est perdue au Pays des Rêves et elle finit par se prendre d’affection pour le géant. Bon, ce film d’animation a tout l’air d’être une bonne histoire pour les enfants mais les adultes devraient aussi y trouver leur compte.

7. Insaisissables 2 (27 juillet)

Casting de fou pour le retour des magiciens un peu escrocs qui s’amusent à jouer avec la réalité. Avec Morgan Freeman, Daniel Radcliffe, Jesse Heinseberg, Woody Harrelson et Lizzy Caplan. Entre autres. Les magiciens forment un groupe appelé “les 4 cavaliers” et ils sont connus pour balancer des billets dans le public après chacune de leurs apparitions. Sauf que cette fois, ils se frottent à plus fort que eux.

8. Elvis & Nixon (20 juillet)

Fact 1: le chanteur Elvis Presley et le président Richard Nixon se sont rencontrés à la Maison-Blanche en 1970. Fact 2: Elvis a écrit une lettre à Nixon pour lui demander de l’engager comme agent fédéral dans la lutte contre la drogue. Rien qu’avec ces deux facts, on tient un scénario fulgurant. L’idole du déhanché américain, le Pelvis le plus célèbre des plaines, qui vient demander au président le plus dégueulasse de l’histoire des États-Unis s’il peut lutter contre la décadence qui pourrit la jeunesse ricaine. Ouaip, ça, c’est du costaud. Avec Liza Johnson à la prod et Kevin Spacey en Nixon, ce film a tout l’air d’être le film que nous, amateurs de rock’n roll, attendions tous.

Articles sponsorisés