Sur Facebook, il y aura maintenant de la pub même au milieu de tes vidéos

Sur Facebook, il y aura maintenant de la pub même au milieu de tes vidéos

Ça y est, Facebook aussi a décidé de monétiser ses vidéos. Pas avec les vues, mais avec la pub. Comme YouTube avant lui, l’entreprise de Marc Zuckerberg a décidé qu’elle placerait maintenant des publicités au milieu des vidéos publiées sur sa plateforme. Les bénéfices générés iront à la personne qui publie.

Petite explosion ce mardi dans le monde de l’économie de l’attention: Facebook bouscule tout en annonçant la venue des publicités dans les vidéos. Les utilisateurs de la plateforme sociale pourront désormais, s’ils le souhaitent, insérer des publicités au milieu de leur vidéos.

Attention, c’est bien au milieu de la vidéo et non dès le début qu’il est question d’insérer des publicités. Marc Zuckerberg est contre l’idée d’une publicité qui se déclenche automatiquement lorsque l’on scrolle dessus, comme c’est actuellement le cas pour les vidéos normales. Les publicités ne pourront être placées qu’à partir de 20 secondes. Mais les vidéos continueront de se déclencher automatiquement.

Revenus: 55%

Selon Recode, Facebook va vendre les publicités et partager les revenus avec les “publishers”, soit ceux qui publient leurs vidéos, à hauteur de 55%. C’est le même deal que YouTube offre actuellement et c’est ce qui lui permet de dominer largement le marché de la publicité vidéo sur Internet.

En prenant cette décision, Facebook transforme encore plus son réseau en une plateforme financière. De nombreux “publishers” vont saisir cette chance pour tenter de se faire un peu de fric. En clair, le réseau risque fort d’être encore plus saturé de vidéos en tout genre, à l’image de YouTube.

Mais pour que ces publicités soient rentables, il faut que le “viewer” (le spectateur) regarde au moins les 20 premières secondes. Pour cela, les créateurs vont devoir mettre en place de nouvelles techniques pour retenir l’attention des “viewers”, qui iront sans doute du putaclic jusqu’à du contenu de haute qualité. Espérons que ce soit cette dernière catégorie qui prédomine.

Articles sponsorisés