Suite aux (trop) nombreux excès de zèle de l’IA, YouTube rappelle des modérateurs en chair et en os

EPA

Rappelle-toi: pendant le confinement, YouTube remplaçait ses modérateurs par une intelligence artificielle chargée de repérer et de s’occuper de tous les contenus sensibles publiés sur la plateforme. Aujourd’hui, Youtube fait marche arrière et rappelle ses bons vieux humains.

Mais qu’est-ce qui a motivé ce retour en arrière? En fait, l’algorithme développé par YouTube multipliait les excès de zèle et était bien trop agressif. Résultat: de plus en plus de contenu était supprimé, parfois sans raison valable, entraînant ainsi la colère des utilisateurs. YouTube a donc décidé de revenir à une modération plus humaine en rappelant ses modérateurs en chair et en os.

Deux fois plus de suppressions

Lorsque l’intelligence artificielle avait le pouvoir, des millions de vidéos ont été supprimées. 11 millions selon les chiffres du Financial Times, et ce seulement entre avril et juin. C’est deux fois plus que d’habitude. Sur ces 11 millions de suppressions, 320.000 on fait l’objet de réclamation de la part des vidéastes ayant partagé une vidéo.

Pour YouTube, c’est beaucoup trop. La plateforme a d’ailleurs concédé que son algorithme était bien trop intransigeant. Nouvelle marche arrière de la plateforme qui, en mars, assumait complètement la sévérité de son IA tout en sachant qu’elle pouvait commettre des erreurs.

De retour au bureau

Mais aujourd’hui, les employés de YouTube (dont les modérateurs) retournent progressivement au bureau après le confinement. Ces employés peuvent donc reprendre leurs tâches de modération. Au final, on peut clairement parler d’aveu de faiblesse de la part de YouTube et toute cette histoire a permis à tout le monde de déceler les failles et faiblesses de tels algorithmes.

Eh oui, les IA ont toujours du mal à repérer certaines subtilités de langages ainsi que des propos racistes ou conspirationnistes. Pour les repérer, rien de tel que de vrais humains. En plus, l’IA agissait parfois étrangement comme la fois où elle a supprimé des commentaires critiques le parti communiste chinois sous une vidéo. Bref, tout n’est pas vraiment au point.

Seul véritable point fort de l’algorithme de YouTube: la rapidité. Selon YouTube: “plus de 50% de ces 11 millions de vidéos ont été supprimées sans une seule vue par un utilisateur réel, et plus de 80% ont été supprimées avec moins de 10 vues”.

Articles sponsorisés