SOS crédibilité: la police canadienne fait un point presse en live avec un filtre de chat

Quand on travaille pour le service communication de la police, mieux vaut bien maitriser les réseaux sociaux. Car faire un point presse sur un double homicide diffusé en live sur les réseaux avec un filtre chat, c’est vraiment pas top niveau crédibilité.

Vendredi dernier, la police canadienne a organisé une conférence de presse portant sur un double homicide. Une affaire hyper sérieuse qui mérite d’être abordée avec le plus grand soin. Mais malheureusement, c’est complètement loupé.

En effet, un filtre était appliqué sur le live. Du coup, l’officier de police est apparue avec des oreilles et moustache de chat, le tout en parlant d’un double homicide. Ridicule, il n’y a pas d’autre mot. La Gendarmerie a immédiatement présenté ses excuses sur Twitter

“Oui, nous en sommes conscients et nous y répondons car il s’agit d’un réglage automatique. Merci, nous allons corriger et publier une vidéo sous peu.”

Bis repetita

Ce n’est pas la première fois que la police se ridiculise de la sorte. Cela était déjà arrivé au Pakistan en juin dernier. Le ministre de la Santé et de l’Information, Shaukat Yousafza, avait commis la même erreur en s’affichant, lui et son équipe, avec des têtes de chats en pleine conférence de presse. Aaaah les personnes âgées et la technologie…Pas toujours facile.

Articles sponsorisés