Sors ton portefeuille: tu vas peut-être devoir bientôt payer les sacs en plastique pour tes fruits et légumes au supermarché

Sors ton portefeuille: tu vas peut-être devoir bientôt payer les sacs en plastique pour tes fruits et légumes au supermarché

Il va falloir garder précieusement les sacs qu’on te file au supermarché pour mettre tes fruits et légumes. Sept grandes chaînes de magasins, dont Colruyt et Carrefour, vont tester les sacs réutilisables dans ce rayon. C’est une superbe idée, mais ces sacs pourraient peut-être devenir payants.

Depuis que les supermarchés ne donnent plus de sacs en plastique en Belgique, tu t’es dit que tu avais trouvé l’enroule parfaite: tu prenais ceux du rayon fruits et légumes pour mettre tes courses dedans. Mais ça, c’est bientôt fini, car ces sacs pourraient devenir payants.

Gratos ou pas?

La fédération du commerce et des services Comeos a confirmé auprès de Belga qu’un projet pilote avec des sacs réutilisables allait être lancé dans sept chaînes de magasins, comme Colruyt, Carrefour ou Delhaize. Les détails du projet ainsi que les magasins pilotse concernés sont encore à définir. Mais pour résumer, tu trouveras plutôt des sacs en plastique réutilisables. Et certains magasins pourraient te les faire carrément payer: c’est en tout cas quelque chose qui est en phase de réflexion.

Pour Comeos, ces sacs auraient l’avantage d’être moins polluants et plus solides que les sacs que tu trouves actuellement au rayon fruits et légumes. “Nous voulons prendre des initiatives et essayer certaines choses, comme nous l’avons fait il y a plus de dix ans avec les sacs plastique réutilisables à la caisse”, a fait savoir Comeos, toujours à Belga.

Reste à espérer que ce projet soit encore plus efficace que celui des sacs en plastique réutilisables en caisse: toi aussi tu as sûrement dû accumuler des tas de sacs que tu as chopé à chaque fois en caisse et que tu as payé quelques centimes d’euros, car tu avais la flemme de porter tes courses. Pourquoi ce serait différent avec les sacs réutilisables au rayon des fruits et légumes, même s’ils sont payants?

iStock

Articles sponsorisés