Se casser au Canada pour fuir Trump? Ce sera plus facile pour les Américains qui font ces jobs

Se casser au Canada pour fuir Trump? Ce sera plus facile pour les Américains qui font ces jobs

Ça y est, Donald Trump est officiellement le 45ème président des États-Unis. Et en même temps, le site pour l’immigration du Canada connait une surcharge. Coïncidence? Si des Américains essayent de fuir Trump, ils pourront s’expatrier au Canada facilement seulement s’ils font certains jobs par contre…

Pour les Américains, quitter la terre natale et s’expatrier au Canada, ce n’est pas si simple. Même si c’est le pays d’à côté. Il faut s’inscrire sur le site internet du gouvernement canadien et suivre une série de démarches administratives longues et chiantes. Et le Canada prévoit déjà que ce sera plus facile s’ils ont un boulot… mais pas n’importe quel job.

Depuis que les résultats des élections américaines ont tourné à l’avantage du Républicain Donald Trump, le site canadien pour l’immigration est surchargé. Nous ne connaissons pas encore les causes exactes mais il se pourrait que des Américains essayent déjà de fuir Trump. Par contre, il y en a beaucoup qui risquent de galèrer à obtenir la nationalité canadienne.

Les comptables, économistes, architectes, informaticiens, sylviculteurs…

Le gouvernement du Canada précise sur son site internet les dossiers qui seront traités en priorité. Les Américains doivent donc être: comptables, informaticiens analystes, économistes, ingénieurs, graphistes, gestionnaires hôteliers, dessinateurs industriels, architectes d’intérieur, paysagistes, géomètres, avocats, bibliothécaires, consultants, mathématiciens, statisticiens, assistants de recherche, techniciens et technologues scientifiques, sylviculteurs (ceux qui s’occupent des forêts), conseillers techniques, urbanistes ou travailleurs sociaux… s’ils veulent devenir Canadiens au plus vite!

En clair, ce sera beaucoup plus facile et plus rapide pour ces travailleurs que pour les autres… sorry guys!

Articles sponsorisés