Salah Abdeslam a réussi à causer avec un autre détenu alors qu’il se trouve à l’isolement et sous surveillance vidéo 24h/24

Salah Abdeslam a réussi à causer avec un autre détenu alors qu’il se trouve à l’isolement et sous surveillance vidéo 24h/24

Il y a trois semaines, Salah Abdeslam a échangé quelques phrases avec un autre détenu alors qu’il était placé à l’isolement et qu’il était filmé 24 heures sur 24. Il aurait demandé au détenu s’il y avait du nouveau concernant le prison d’Osny. Il a aussi dit ceci: “Personne ici ne me fera parler, je suis protégé par Allah. Moi je ne parle pas j’agis”. 

Salah Abdeslam, un des terroristes des attentats de Paris en novembre 2015, a réussi à échanger quelques phrases avec un autre détenu il y a trois semaines dans la prison de Fleury-Mérogis. C’est vraiment incroyable, quand on pense qu’il est placé à l’isolement et qu’il est sous vidéos surveillance non-stop.

Les deux détenus se sont parlés à travers des portes de leurs cellules respectives dans la soirée, vers 21 heures. Un surveillant de la prison a remarqué la conversation et il a tout de suite dénoncé l’incident. Depuis, Salah Abdeslam suit une procédure disciplinaire.

Mais qu’est ce qu’ils ont dit?

Mais de quoi ont-ils parlé? Apparemment, Abdeslam aurait demandé à l’autre détenu: “T’as des nouvelles des surveillants d’Osny?”. Pour remettre en contexte, deux agents de l’administration pénitentiaire de la prison d’Osny ont été agressés il y a un mois par un détenu. Un des agents a été frappé à la gorge.

Abdeslam a aussi parlé de son silence face au juge d’instruction. Il a déjà été convoqué deux fois par ce dernier. Il aurait dit: “Personne ici ne me fera parler, je suis protégé par Allah. Moi je ne parle pas j’agis”.

Depuis, il a été placé dans une autre cellule et il nie les faits.

Source: BFM TV

Articles sponsorisés