Révolution dans le monde du gaming: tu vas pouvoir revendre tes jeux vidéo dématérialisés sur Steam

S’il t’arrive souvent de revendre tes jeux utilisés à la boutique spécialisée du coin, ce n’était pas possible avec tes jeux dématérialisés. Mais une décision de justice va tout changer.

Tu peux dire merci à l’association UFC-Que Choisir. Il y a quatre ans déjà, elle a lancé une procédure contre Valve, le géant américain propriétaire de la plateforme Steam. Ce Netflix du jeu vidéo est bien connu des joueurs de PC. Comme dans les autres secteurs, terminé le support sur CD, DVD ou Blu-ray, tout se fait maintenant ou presque sur un support dématérialisé.

L’association reprochait à la plateforme de ne pas proposer la revente des jeux issus du compte des utilisateurs. Comme cela se fait souvent IRL, il n’est pas rare de revendre un jeu terminé, histoire de partir avec une petite somme pour en acheter un nouveau, voire en acheter un d’occasion. Un marché très lucratif – le jeu est ainsi vendu plusieurs fois – qui aide les échoppes à s’en sortir.

Si on peut revendre nos jeux sur un support DVD, pourquoi ne pourrions-nous pas le faire avec des jeux dématérialisés? C’est le constat qu’a fait le Tribunal de Grande Instance de Paris.

Jurisprudence?

L’entreprise a été condamnée pour 14 clauses abusives, rapporte Hitek. Si Valve n’a pas encore réagi et pourra faire appel, un tel jugement pourrait créer une jurisprudence.

On peut imaginer à terme que toutes les plateformes qui proposent des jeux dématérialisés pourraient être concernées. On pense bien sûr directement à PlayStation Now ou encore Xbox Live Gold. Sony et Microsoft peuvent déjà trembler ou en profiter s’ils s’adaptent.

L’association rappelle qu’en France, 74% des Français jouaient à des jeux vidéo en 2018 et que 46% d’entre eux les achetaient sur un support digital.

Cette révolution, si elle aboutit, pourrait par contre faire mal aux vendeurs de jeux sur support physique. Si on trouve des jeux digitaux d’occasion, pourquoi donc encore se donner la peine d’aller en magasin?

Enfin, pour notre part, on aimera toujours bien recevoir les conseils de notre vendeur-geek du coin. Mais voilà qui va sans doute secouer le monde du jeu vidéo.

Articles sponsorisés