Révélations choc à venir? Le Belge cité dans le scandale Oxfam promet de bientôt parler

Révélations choc à venir? Le Belge cité dans le scandale Oxfam promet de bientôt parler

Roland van Hauwermeiren s’est exprimé pour la première fois depuis que son nom a été cité dans le scandale Oxfam. Le Belge, accusé notamment d’avoir eu recours à des prostituées mineures lors de plusieurs missions humanitaires, est dévasté mais promet de bientôt parler.

Son nom a fait le tour du monde entier. Roland van Hauwermeiren est celui qui incarne le scandale Oxfam depuis quelques jours. Ce Belge de 68 ans, investi dans l’humanitaire depuis des années, est cité dans trois affaires dans lesquelles il est question de prostituées, parfois mineures, lors de missions avec l’ONG.

“Non pas que je nie tout. Mais…”

“Je n’ai pas envie de réagir à tout cela”, a-t-il assuré à Het Nieuwsblad, premier média à avoir retrouvé sa trace sur la côte belge où il vit désormais.”Tout ce que je vois apparaître partout est difficile à supporter. Ça fait mal. C’est particulièrement grave que ma famille ne veuille plus me voir”, glisse Roland van Hauwermeiren. Il assure qu’il va bientôt parler et faire une déclaration officielle avec un avocat.

De quoi attendre des révélations choc? C’est possible. “Sachez que beaucoup de gens, y compris les médias internationaux, vont rougir en entendant ma version des faits”, promet-il. “Non pas que je nie tout. Il y a des choses correctement décrites. Mais j’ai aussi lu beaucoup de mensonges et d’exagérations. Des fêtes chaque semaine? Des villas chic? Des femmes payées avec l’argent de l’organisation?”

Passé notamment par Caritas entre 1995 et 1999, il a travaillé pour Oxfam jusqu’en 2014 malgré plusieurs signalements au sein de l’ONG. Penny Lawrence, directrice adjointe d’Oxfam, a démissionné il y a quelques jours alors que le Times a révélé que l’ONG avait été prévenue des agissements supposés de Van Hauwermeiren avant qu’il soit nommé pour la mission à Haïti en 2011.

Articles sponsorisés