De la publicité dans l’espace ? Une idée folle mais rentable

Des satellites destinés uniquement à projeter de la publicité sur Terre. Une idée complètement dystopique que certains étudient sérieusement. Et qui pourrait s’avérer moins chère que certains programmes publicitaires télévisés.

À une époque de pénurie énergétique, et alors que nous ne coupons même pas les lumières de nos innombrables panneaux publicitaires terrestres, se lancer dans la publicité spatiale passerait pour une nouvelle aberration. Elon Musk y a pourtant déjà songé, imaginant un satellite purement commercial diffusant de la réclame dans le ciel nocturne pour qui pourrait se le permettre. Mais cette fois, ce sont des chercheurs russes qui viennent de se pencher très sérieusement sur le sujet.

Parfaitement abordable pour une multinationale

Des chercheurs russes du Skolkovo Institute of Science and Technology (Skoltech) et du Moscow Institute of Physics and Technology (MIPT) se sont concentrés sur l’aspect économique de ce genre de plan sur la comète, pour tenter de savoir si cela en vaudrait la peine ou pas. Or selon eux, en mettant sur orbite une constellation de 50 satellites de poche modulables de type CubeSat 12U, on pourrait à loisir capter un peu de lumière pour former un logo ou un slogan au choix et le projeter vers une zone déterminée de notre planète, comme une grande ville par exemple. Les satellites seraient désorbités après 1 à 3 mois.

Selon l’étude, un tel projet ne coûterait en fait « que » 65 millions de dollars, dont 48,7 millions pour la fabrication des 50 satellites, et 4,8 autres millions pour les mettre sur orbite. Une bagatelle que peuvent largement se payer certaines multinationales. Les chercheurs russes ont ensuite calculé les bénéfices potentiels derrière une campagne de ce type en prenant en compte la visibilité de la publicité selon la population de la zone concernée, et le nombre de campagnes publicitaires monnayables par ce système durant la durée de vie des satellites.

Moins cher qu’une pub au Superbowl

Et selon eux, ça serait bel et bien rentable : une mission publicitaire projetant vers la Terre 24 campagnes pourrait rapporter 111,6 millions de dollars, soit 4,6 millions de dollars par publicité. C’est moins cher que quelques secondes de flash publicitaire sur une télévision américaine durant le Super Bowl, précise Presse Citron.

Le modèle reste bien sûr théorique, mais aussi fou qu’il soit, ce genre de projet intéresse beaucoup certains, en premier lieu le patron de SpaceX. Et dire que ce genre d’idée tenait auparavant de la science-fiction la plus dystopique. Ou d’un album de Spirou et Fantasio.

Plus
Lire plus...