Poutine ne va pas trop aimer cette nouvelle vidéo des Pussy Riot

Poutine ne va pas trop aimer cette nouvelle vidéo des Pussy Riot

Avec une ironie grinçante, la dernière vidéo du groupe punk Pussy Riot dénonce la corruption qui gangrène le système judiciaire en Russie et pointe plus particulièrement le procureur général Yuri Chaika.

« Sois humble, apprends à obéir, ne te préoccupe pas des choses matérielles, » rappe Nadezhda Tolokonnikova, leader des Pussy Riot. « Sois fidèle à ceux qui sont au pouvoir, parce que le pouvoir est un don de Dieu, mon fils. » Dans ces paroles, la chanteuse s’attaque à Yuri Chaika, l’homme qui combat le crime en Russie mais dont la réputation est salement entachée par des scandales de corruption. Le fils de ce dernier serait en relation avec la femme d’un député qui lui-même aurait des liens avec le crime organisé russe, relève le New York Times. Bref, un nid de vipères révélé au grand jour par le blogueur activiste Aleksei A. Navalny. Figure notoire opposée à Poutine, Navalny avait lui-même été assigné à résidence pour ses dénonciations.

Dans la vidéo, on voit trois individus portant un sac sur la tête. Ils se font frapper, doivent ramasser de la neige et sont traînés en prison. À la fin, on les pend. Ces trois personnages sont une allusion à l’enfermement auquel trois membres des Pussy Riot avaient été soumises en 2012. Ces trois femmes avaient été envoyées en prison par… Yuri Chaika. Pas étonnant que Tolokonnikova lui répète, devant un portrait du président russe: « fils, sois fidèle à Poutine pour toujours. (…) Tu veux te débarrasser des meurtres, sois fidèle à ton patron. »

Sources: The New York Times

Articles sponsorisés