Pourquoi regarder High Score sur Netflix, le docu qui chante les louanges du jeu vidéo

Netflix

Plus personne ne doute de la puissance des jeux vidéo: la plus grosse industrie culturelle, loin devant le cinéma. Mais pour ceux qui en doutaient encore, il y a High Score sur Netflix. Un documentaire qui retrace l’histoire du 10ème art et qui chante ses louanges.

Sur YouTube, cela fait belle lurette que des YouTubeurs retracent à leur manière l’histoire du jeu vidéo. Grâce à des chroniques, des let’s play ou live de jeux retro ou même des tests de vieux jeux. On pense évidemment au Joueur du Grenier mais aussi des vidéastes moins connus comme Edward, Benzaie et plein plein d’autres.

Mais sur les plus gros médias, pas facile de trouver du contenu qui retrace l’histoire du jeu vidéo, un art à part entière. Sur Netflix, c’est désormais possible grâce à la série documentaire High Score, ou L’Age d’or du gaming en VF.

High Score, c’est quoi?

Comme on l’a dit, c’est une série documentaire de 6 épisodes produite par Netflix qui retrace l’histoire des jeux vidéo de 1970 jusqu’au milieu des années 90. Au programme, tous les temps forts de cette histoire tumultueuse: la guerre Nintendo-Sega, la création des plus grosses franchises du média, l’âge d’or des salles d’arcade etc.

Pourquoi regarder High Score?

High Score s’adresse à tout le monde: aux joueurs hard core mais aussi aux néophytes qui n’y connaissent rien. En effet, les profanes pourront découvrir comment le jeu vidéo est arrivé à la place qu’il occupe actuellement tandis que les amateurs de gaming pourront découvrir quelques belles anecdotes qu’ils ne connaissent pas forcément.

Par exemple, savais-tu que le personnage de Kirby est une référence directe à l’avocat John Kirby qui a défendu la firme japonaise dans son procès contre Universal dans les années 1980? Tout cela est expliqué dans High Score.

La particularité de High Score ?

Là ou ce documentaire se démarque, c’est qu’il ne se contente pas de raconter l’histoire du média comme un prof d’histoire devant sa classe. En effet, High Score donne la parole aux acteurs de l’industrie, ceux sans qui rien n’aurait pu être possible. On fait par exemple le connaissance de Nolan Bushnell ou Trip Hawkins, respectivement fondateurs d’Atari et d’Electronic Arts.

Mais surtout, on découvre les visages de développeurs moins connus mais tout autant passionnés qui ont œuvré dans l’ombre. C’est par exemple le cas d’Howard Scott Warshaw, un développeur qui n’a eu que 5 semaines pour créer le jeu E.T sur Atari 2600, un jeu considéré comme le pire de l’histoire, à l’origine d’un crash boursier au début des années 1980.

Mais surtout, que serait les jeux vidéo sans les joueurs? Les réalisateurs de High Score l’ont bien compris et ont donné la parole à des joueurs emblématiques comme la première personne à avoir remporté un tournoi de jeux vidéo ou un jeune joueur de 10 ans qui a passé 8 heures par jour sur Tetris pour devenir le boss de la discipline. Bref, tout le monde a droit à la parole et c’est ce qui fait le charme de ce documentaire qui aborde toutes les facettes de l’histoire pour notre plus grand plaisir.

Articles sponsorisés