Pour diminuer les risques d’accident, les « Villo » de New York vont intégrer ce nouveau système plutôt intelligent

Pour diminuer les risques d’accident, les « Villo » de New York vont intégrer ce nouveau système plutôt intelligent

Traverser une ville à vélo, c’est prendre le risque de se manger des portières et des piétons distraits à tout moment. Et ces risques augmentent encore plus la nuit. Pour remédier à ce problème, la ville de New York veut équiper ses Citi Bike d’un système d’avertissement qui projette le symbole du vélo sur six mètres.

Citi Bike, c’est le Villo des New-Yorkais. Ce système de location de vélos en libre service cartonne dans la ville à la pomme, où vélos, camions et véhicules en tous genres s’entrecroisent quotidiennement dans une pagaille sans nom. Et Citi Bike a une préoccupation très importante: la sécurité de ses clients.

Pour cela, l’entreprise va intégrer un nouveau système d’éclairage sur ses deux roues qui devrait normalement ajouter une touche de sécurité supplémentaire à ceux qui les emploient. Nommé « Laserlight » et fabriqué par la start-up anglaise Blaze, ce dispositif qui comprend une lampe LED et un laser projettera une lumière verte à 6 mètres de distance.

Fonctionnement: un laser vert

Cette lumière aura la forme d’une bicyclette et elle avertira les piétons distraits, les chauffeurs dans la lune et les autres qu’un cycliste arrive instamment. Ce système peut être particulièrement pratique lorsque nous sortons d’une voiture, par exemple. Dans ces moments là, il arrive souvent que nous ne voyons ni n’entendons le cycliste arriver et c’est là que survient la collision. Puis les bobos.

Un autre cas de figure peut être les angles des rues. Avec cette image du vélo projetée six mètres en avance, tu pourras t’arrêter ou regarder avec prudence où te placer pour ne pas te faire rouler dessus. Et projeter le cycliste par dessus son guidon.

Bref, ce système est super pratique pour tous les cas (nocturnes, bien évidemment) où le passant ne verrait pas le cycliste arriver car sa vue serait obstruée par un élément urbain. Sa batterie a une autonomie de 13 heures et elle se recharge par USB en 4 heures.

Blaze

Coût

Là où ça rigole moins, c’est quand il s’agit de payer tout ça 200 dollars pièce. La ville de New York va commencer le test sur 250 vélos mais elle aimerait, pour la fin de l’année 2017, équiper sa flotte entière qui compte 6.000 bécanes. Ce qui fait un petit budget.

New-York n’est pas la première ville à utiliser des systèmes de laser fabriqués par Blaze. En 2015, le service londonien Boris Bike s’est également équipé d’un système similaire pour équiper ses 12.000 vélos. Londres a l’air d’être plutôt satisfait du résultat. Selon le service des transports londoniens, la visibilité tant des cyclistes que des autres personnes augmente considérablement avec ce dispositif.

Ce système pourrait très bien avoir sa place en Belgique, notamment dans la capitale où les accidents de vélos surviennent quotidiennement. Selon l’ISBR, Bruxelles aurait enregistré plus de 300 accidents de vélos rien que les six premier mois de 2016. Et si l’on prend l’année entière et le pays dans son entièreté, il faut compter plusieurs milliers d’accidents et des dizaines de décès. Dans cette optique là, un bon éclairage peut être légitime.

Blaze
https://vimeo.com/198085916

Articles sponsorisés