Plus de 800 combattants d’Al-Qaïda tués dans son mini-état au Yémen

Plus de 800 combattants d’Al-Qaïda tués dans son mini-état au Yémen

L’armée yéménite, soutenue par des forces spéciales d’Arabie Saoudite et des Émirats arabes unis, annonce avoir tué 800 combattants présumés d’Al-Qaïda dans le sud du pays. Les combats ont permis de reprendre la ville de Moukkala, aux mains d’Al-Quaïda depuis 2015 dans ce qui était un mini-état tenu par le groupe terroriste.

“L’opération s’est soldée (…) par la mort de plus de 800 membres d’Al-Qaïda et de certains de leurs dirigeants, et par la fuite des autres”, apprend-on par l’agence officielle saoudienne SPA.

Al-Qaïda a été dégagé Moukalla ce week-end. L’armée yéménite, soutenue par la coalition arabe, a repris cette ville au terme d’une offensive anti-djihadiste dans la région.

Une ville stratégique pour Al-Qaïda

“Nous sommes entrés dans le centre de la ville et nous n’avons rencontré aucune résistance de la part des djihadistes d’Al-Qaïda qui se sont repliés à l’ouest”, a fait savoir un responsable militaire à l’AFP.

Moukalla était une ville stratégique pour Al-Qaïda. Grâce à elle, le groupe terroriste pouvait contrôler le littoral et des installations pétrolières dans le sud du Yémen.

Il y avait aussi plusieurs camps d’entraînement et Moukalla était considéré comme un “état” tenu par Al-Qaïda dans le pays. Le groupe avait conquis la ville en 24 heures il y a un peu plus d’un an.

Source: iTélé

Articles sponsorisés