Pas cool: il y a eu des affrontements aujourd’hui entre la police et des jeunes à Molenbeek-Saint-Jean

Pas cool: il y a eu des affrontements aujourd’hui entre la police et des jeunes à Molenbeek-Saint-Jean

Il y a eu des affrontements entre la police et des jeunes aujourd’hui près de la station de métro Beekkant. Cinq personnes ont été interpellées et deux personnes ont été blessées. La situation s’est calmée aux alentours de 16H30. 

Ça n’a pas été un dimanche 100% tranquille aujourd’hui à Bruxelles et plus particulièrement à Molenbeek-Saint-Jean. Des policiers et des jeunes se sont confrontés durant l’après-midi près de la station de Beekkant.

Tout a commencé lorsque la police a commencé un contrôle à la hauteur de la station de métro Beekkant

“Les problèmes ont commencé lorsque notre brigade anti-banditisme effectuait un contrôle vers 14H00 à hauteur de la station de métro”, a expliqué le commissaire Johan Berckmans. “Deux personnes ont été interpellées. Plusieurs jeunes du voisinage se sont échauffés et s’en sont pris à la police. Des containers de déchets ont également été renversés dans la rue”, dit-il.

Un témoin a aussi témoigné à Belga. Selon lui, plusieurs véhicules de police sont venus près de la station de métro pour effectuer un contrôle. “Une dame qui leur demandait la raison de ce déploiement a été immédiatement rudoyée et lorsque son fils de 15 ans a voulu intervenir, ce dernier a été plaqué au sol et menotté. Le frère aîné a aussi été appréhendé.”Plusieurs jeunes des environs qui ont assisté à l’incident se sont énervés. La police aurait alors riposté à l’aide de spray au poivre. Il a ajouté: “La police a embarqué les deux jeunes appréhendés avant de revenir sur les lieux vers 15H30”.

Un agent a dû être emmené à l’hôpital

Ensuite, la police s’est retirée et est revenue dans les environs de la station vers 15H30. Les affrontements ont recommencé. Des gens ont jeté des pierres. Des agents ont été blessés et quelques véhicules ont été endommagés. Un policier a été emmené à l’hôpital. Trois personnes ont été interpellées . La situation s’est calmée aux alentours de 16H30.

Source: La Libre Belgique

Articles sponsorisés