“Panama Papers”, c’est juste le plus gros scandale d’évasion fiscale jamais révélé. Et ça va mettre un sacré bazar

“Panama Papers”, c’est juste le plus gros scandale d’évasion fiscale jamais révélé. Et ça va mettre un sacré bazar

Plusieurs médias du monde entier balancent une bombe ce dimanche soir. Son nom? Les “Panama Papers”. Derrière cette appellation se cache le plus gros scandale d’évasion fiscale jamais révélé: des milliers de personnalités ont bénéficié de montages financiers pour cacher des comptes offshores dans 21 paradis fiscaux. Et on en a les preuves.

Quel est le point commun entre Lionel Messi, Vladimir Poutine, le Premier ministre islandais David Gunnlaugsson et 732 Belges? Tous ont planqué de l’argent dans des paradis fiscaux depuis plusieurs années. C’est ce que révèlent les “Panama Papers”, l’une des plus grosses bombes balancées révélées par des journalistes.

1.500 fois WikiLeaks

107 médias de 76 pays ont travaillé sur près de 11.5 millions de documents. En Belgique, c’est le Soir qui a eu accès à cette base de données qui provient des archives du cabinet panaméen Mossack Fonseca, spécialiste de la domiciliation de sociétés offshore, entre 1977 et 2015.

C’est une source anonyme qui a fourni ces documents au média allemand Süddeutsche Zeitung qui a demandé l’aide d’autres médias, par le biais de l’International Consortium of Investigative Journalists, face à l’ampleur de la tâche. Imaginez un peu: on parle de quelque chose qui représente 1.500 fois WikiLeaks en termes de contenu, rien que ça!

Aucun nom de Belge n’a été balancé

Et ce que les médias ont trouvé risque de foutre un sacré bordel dans le monde entier. Ils ont la preuve que depuis des années des milliers de personnes ont bénéficié de montages financiers dans 21 paradis fiscaux pour cacher de l’argent, sale ou non.

Dans ces registres on retrouve des anonymes, mais aussi des chefs d’États, des sportifs, des milliardaires, des célébrités, ou encore des criminels. Il y a notamment douze chef d’États impliqués, dont six encore en exercice comme Vladimir Poutine et le Premier ministre du Pakistan Nawaz Sharif, des mecs connus comme Lionel Messi et Michel Platini ou encore 732 Belges.

Le Soir ne balance aucun nom de nos compatriotes, mais précise que ce sont des “grandes fortunes, artistes, nobles et héritiers, médecins et pharmaciens, comptables et experts fiscaux, rois du textile, académiques et quelques hommes de médias, diamantaires et capitaines d’industrie et quelques repris de justice connus”.

Les révélations vont se poursuivre

Tous ces gens ont tenté à un moment de dissimuler de l’argent, pour une raison ou pour une autre. Pour ça, des milliers de sociétés offshore ont été créées pour rendre impossible le travail des autorités fiscales et judiciaires du monde entier.

En gros, il y a des milliards d’euros qui ont été planqués dans des paradis fiscaux par des gens connus qui sont passés par le cabinet panaméen Mossack Fonseca et on en a la preuve! Reste à voir ce qu’il va se passer maintenant, car les révélations devraient se poursuivre tout au long de la semaine.

Source: Le Soir, Le Monde

epa

Articles sponsorisés