Même le Qatar connaît la crise, Al-Jazeera va dire bye-bye aux USA

Même le Qatar connaît la crise, Al-Jazeera va dire bye-bye aux USA

Al-Jazeera aux Etats-Unis, c’est bientôt fini. La chaîne qatarie d’infos en continue va fermer son antenne américaine en raison de difficultés financières. Un échec moins de deux ans après son lancement.

Dire qu’Al-Jazeera ambitionnait au début de concurrencer les géants du secteur que sont CNN ou Fox News. Il faut croire que le défi était trop grand, même pour une chaîne financée par le richissime Qatar. Ironie du sort, ce sont des difficultés économiques qui ont poussé ses dirigeants à quitter l’eldorado américain.

“Notre modèle économique n’est plus viable face aux défis économiques que connaît le marché américain des médias”, a fait savoir Mostefa Souag, le directeur général du groupe. La conquête des Etats-Unis par les Qataris, impactés par la chute du prix du baril du pétrole selon les médias US, aura tourné court.

700 personnes vont perdre leur emploi

Al-Jazeera avait lancé son antenne américaine en 2013 en rachetant une petite chaîne pour près de 500 millions de dollars et assure avoir trouvé son audience. CNN rapporte toutefois que 20.000 à 40.000 personnes en moyenne regardaient la chaîne chaque jour, une goutte d’eau dans l’océan du marché télévisuel américain.

Ce sont près de 700 personnes qui vont perdre leur emploi suite à l’arrêt de la chaîne, prévu le 30 avril. Pour compenser ce départ, Al-Jazeera va renforcer sa présence sur les supports mobiles, alimentés par les autres antennes du groupe. Mais cela ne fera pas oublier cet échec.

Articles sponsorisés