Mauvais pour la santé la cigarette électronique? Vraiment? Voilà qu’un pavé de 200 pages vient affirmer tout le contraire

Mauvais pour la santé la cigarette électronique? Vraiment? Voilà qu’un pavé de 200 pages vient affirmer tout le contraire

Les cigarettes électroniques sont une aubaine pour la santé publique. Les fumeurs devraient être encouragés à les utiliser. En plus, elles ne poussent pas les non-fumeurs à s’y mettre. C’est prouvé, l’e-cigarette est le moyen le plus efficace pour arrêter de fumer, bien plus efficace que toutes autres méthodes. C’est en tout cas ce qu’avance le “Royal College of Physicians”, l’association médicale la plus ancienne et la plus respectée au monde. Un rapport de 200 pages fait taire de nombreux préjugés sur cette cigarette incomprise.

Ce rapport est diamétralement opposé à la politique appliquée dans notre pays. Une politique qui décourage la consommation de cigarettes électroniques. Et qui rend de facto plus simple la consommation de tabac.

“Malgré les idées fausses sur le sujet”, conclut l’énorme rapport, il n’y a aucune preuve que les cigarettes électroniques soient autant nocives pour la santé que les cigarettes dites “régulières”. Bien au contraire, il n’y a même aucune preuve qu’elles soient dangereuses tout court. Même si le rapport ne nie pas “qu’elles pourraient affecter la santé à long terme, de façon minimale”.

“Pas de souci”

Les gens ne doivent pas s’inquiéter”, selon les chercheurs, “fumer des cigarettes électroniques, activement ou passivement, ne représente aucun risque pour la santé”. Promouvoir le tabagisme électronique chez les fumeurs, selon le Royal College of Phisicians (RCP), contribuerait “énormément” à faire reculer le taux de mortalité chez les fumeurs.

Par ailleurs, selon le RCP toujours, il n’y aucune preuve que les cigarettes électroniques poussent les non-fumeurs à s’y mettre. Au contraire. Elles sont “seulement bénéfiques pour encourager les fumeurs à cesser de fumer”. Selon le professeur John Britton, responsable du groupe consultatif sur le tabac au RCP: “il est temps d’arrêter la controverse et la spéculation sur le tabagisme électronique. Ce qui compte, c’est qu’il aide les gens à stopper. Nous avons la possibilité de sauver des millions de vies”.

“Des millions”

Les chercheurs ont conclu que 97% des utilisateurs de cigarettes électroniques les fument pour arrêter de fumer du tabac. Et sans elle, beaucoup moins de personnes franchiraient le pas. Au Royaume-Uni, ces dernières années, ils représentent plus de deux millions de personnes.

De plus, elles sont utilisées lorsque les autres moyens pour arrêter se montrent inefficaces. “Les fumeurs doivent être rassurés. Ces produits les aident à arrêter pour toujours”, rajoute le rapport.

La ministre de la Santé, Maggie De Block (Open VLD), par son Arrêté Royal, a récemment porté un mauvais coup à la cigarette électronique. Il s’agit là tout simplement d’une politique qui décourage leur utilisation, notamment en interdisant sa publicité. Aujourd’hui, en Belgique, il est plus facile de fumer du tabac qu’une cigarette électronique. Tout simplement.

Articles sponsorisés