Maggie De Block (Open Vld) part en chasse contre les charlatans

Maggie De Block (Open Vld) part en chasse contre les charlatans

Fini les arnaqueurs de la santé et les pratiques de guérison illégales, la ministre fédérale de la Santé publique Maggie De Block (Open Vld) veut contrôler plus sévèrement chaque prestataire de soin du pays. Ces derniers devront avoir leurs certificats et diplômes à jour s’ils ne veulent pas avoir de problème.

Les 500.000 médecins et guérisseurs de Belgique vont devoir mettre leurs dossiers à jour, car la ministre fédérale de la Santé publique Maggie De Block (Open Vld) est à nouveau sur le pied de guerre. Cette fois, sa guerre est adressée “aux charlatans”, apprend-on dans De Standaard.

De Block souhaite sanctionner plus sévèrement les professionnels du secteur n’ayant pas les qualifications requises, ceux qui ne sont pas en ordre au niveau de la loi ou ceux qui prodigueraient de mauvais soins à leur patients. Pour cela, la ministre veut réformer la loi qui encadre les différentes pratiques de la médecine, loi qui date déjà d’une cinquantaine d’années.

Portofolio: CV, diplômes et certificats

La mesure concerne autant les médecins et les infirmiers que les physiothérapeutes, les pharmaciens ou les dentistes. Maggie De Block veut les obliger à créer un portfolio reprenant leur Curriculum Vitae, leurs diplômes et leurs certificats. Ce portfolio pourrait être contrôlé à tout moment par le SPF Santé publique.

La ministre espère que cette obligation poussera les professionnels de la santé à faire leur travail correctement et évitera les abus et les soins de santé illégaux. Elle espère aussi voir disparaître tous les médecins qui travaillent dans l’illégalité et ou font usage d’une médecine non-reconnue en Belgique. Les professionnels du secteur ont accueilli la nouvelle positivement même si une partie d’entre eux craint de voir une forte recrudescence des contrôles.

Source: De Standaard

Articles sponsorisés