L’hallucinante leçon de Castaner qui explique à des élèves comment tirer avec un LBD 40

L’hallucinante leçon de Castaner qui explique à des élèves comment tirer avec un LBD 40

Dans émission “Au Tableau” sur C8, des personnalités doivent faire face aux questions de jeunes élèves. Le ministre français de l’Intérieur, Chistophe Castaner, était l’un des invités mercredi dernier. Au moment d’aborder la délicate question des Gilets jaunes, le ministre a trouvé que c’était une bonne idée d’expliquer l’usage d’un LBD 40, arme controversée, évoquant une dizaine d’accidents.

La séquence est passée relativement inaperçue lors de sa diffusion (20 février), mais elle fait depuis polémique sur les réseaux sociaux. Invité à répondre aux questions d’élèves de 8 à 12 ans, Christophe Castaner aborde le sujet des Gilets jaunes et l’arme au centre de toutes les polémiques: le LBD 40, successeur du flashball, plus puissant, aux projectiles plus petits, donc plus dangereux à l’égard des manifestants.

“On peut tirer sur cette partie-là, et sur les membres inférieurs du corps. Ils doivent absolument éviter la tête, et quand il y a des accidents, et il y en a eu… Tu sais, on a une police qui surveille la police et donc on enregistre toutes les plaintes. On a eu une dizaine de tirs, où par accident, il y a eu des tirs sur le visage. Et là c’est dangereux, cette arme est dangereuse. C’est une arme en plastique. C’est une arme qui est faite pour empêcher quelqu’une d’être violent avec les policiers, donc elle est puissante.”

L’exercice “Au Tableau”, émission diffusée sur C8, est toujours un moment délicat pour les politiques qui y passent. Macron, Mélenchon, Fillon, Édouard Philippe, François Hollande, tous ont donné la leçon. Seule Marine Le Pen a refusé l’invitation.

Propagande?

Mais ce passage avec Castaner, ministre de l’Intérieur français, a fait halluciner certains internautes. Une classe est-elle le meilleur endroit pour évoquer une arme qui a éborgné des gens et qui reste polémique à chaque rassemblement des Gilets jaunes?

“Est-ce bien le sujet approprié pour des enfants ??? Ce Pouvoir ne recule devant rien pour distiller sa propagande. Du jamais vu”, réagit un internaute. Car en évoquant une dizaine d’accidents à la tête, le ministre de l’Intérieur semble bien en deçà de la vérité. Comme nous le montre chaque semaine le fil d’actualité de David Dufresne qui recense les accidents graves provoqués par cette arme.

De message, il est certainement question. Car en passant par des enfants, cette émission, en perte d’audience, s’adresse principalement à un public adulte. On sait aussi que les questions sont préparées. L’exécutif français voulait donc communiquer sur ce sujet. Reste à revoir la méthode.

Articles sponsorisés