L’ex-espion britannique qui est à l’origine du rapport compromettant sur Trump a peur des représailles russes et ça se comprend

L’ex-espion britannique qui est à l’origine du rapport compromettant sur Trump a peur des représailles russes et ça se comprend

L’auteur du dossier contenant des informations compromettantes à propos de Donald Trump serait un ex-agent des services secrets britanniques et dirige maintenant le service de renseignement Orbis. Ce dernier aurait quitté sa maison mercredi quand il a su que son nom allait être dévoilé au grand public. 

L’auteur du dossier qui certifie que la Russie aurait des informations compromettantes concernant Donald Trump serait Christopher Steele, un ancien agent du service de renseignement britannique. Ce dernier est âgé de 52 ans et il dirige maintenant le service de renseignement Orbis conjointement avec Christopher Burrows à Londres.

Le journal The Telegraph a affirmé que Christopher Steele a quitté sa maison mercredi quand il a su que son nom allait être dévoilé au grand public. Selon le média, il a peur des représailles de Moscou. Son collègue Burrows refuse de “confirmer ou de nier” si c’est Orbis qui a bien élaboré le rapport.

Orbis

Le Wall Street Journal affirme de son côté que Christopher Steele a constamment décliné toute demande d’interview ces dernières semaines, affirmant que le sujet était trop “hot” pour le moment.

Pour info, le service de renseignement Orbis a été fondé en 2009 par des anciens agents de renseignements britanniques. Une de leur mission principale est de “fournir des conseils stratégiques, de lancer des récoltes de renseignements et de faire des enquêtes transfrontalières.”

Articles sponsorisés