Les voitures autonomes de Volvo iront incognito sur les routes… Sinon, les autres les oppresseraient

Les voitures autonomes de Volvo iront incognito sur les routes… Sinon, les autres les oppresseraient

Les voitures autonomes de Volvo feront leurs premières sorties sur la route tout à fait incognito. Et ce n’est pas pour éviter les paparazzis, que du contraire: une étude a montré que les chauffeurs des autres voitures auraient le coup de volant agressif face aux voitures autonomes.

“Je les dépasserais tout le temps parce qu’elles se tiendraient au code de la route.” D’autres chauffeurs auraient une petite envie de piler devant elles, ou de conduire n’importe comment pour voir comment elles réagissent. “Elles”? Les voitures autonomes, face auxquelles les conducteurs de voitures traditionnelles risquent bien d’avoir des réactions plutôt inattendues et dangereuses, selon une étude de la London School of Economics.

Cette étude a interrogé 12.000 chauffeurs, dans onze pays différents, sur leur façon d’interagir sur la route avec des véhicules autonomes. Et elle n’a pas laissé Volvo indifférent.

Incognito, au milieu d’un trafic dense dès 2018

Volvo a trouvé la parade: ses voitures autonomes, il va les lâcher incognito sur les routes de Grande-Bretagne. Les voitures autonomes de Volvo n’auront aucun signe distinctif, de façon à ce que les autres conducteurs n’adaptent pas leur comportement. Ce sera dès 2018 et sur des routes aussi fréquentées que celle qui va de Londres à l’aéroport d’Heathrow. Sur ces routes donc, les personnes derrière le volant des voitures autonomes pourraient alors passer en mode complètement autonome et se faire conduire. La grande première mondiale du projet Drive-Me a eu lieu en Suède, à Göteborg.

Voilà la voiture autonome de Volvo, ni vu ni connu ou presque

Articles sponsorisés