Les photos qui passent mal: le ministre italien Salvini faisait la fête juste après le drame de Gênes

Les photos qui passent mal: le ministre italien Salvini faisait la fête juste après le drame de Gênes

Alors que l’Italie vivait un drame national terrible suite à l’effondrement du pont Morandi de Gênes, le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, avait l’air de bien s’amuser à une fête en Sicile. Ces clichés, qui font le tour du web, passent évidemment mal auprès de la population.

Les Italiens se souviendront longtemps de ce mardi 14 août 2018. En fin de matinée, le pont de Morandi, situé à Gênes, dans le nord-ouest du pays, s’est effondré. Une véritable catastrophe humaine puisque dans leur chute, les morceaux de chaussée ont emporté de nombreuses voitures et ont démoli des bâtiments et maisons qui se trouvaient juste en-dessous. Le dernier bilan est grave: 39 personnes ont perdu la vie, 16 autres sont blessées et plus de 600 personnes vivant à proximité du viaduc ont été contraintes d’évacuer leur logement.

Mais le soir-même, Matteo Salvini se payait le luxe d’aller dîner en Sicile avec les responsables locaux de la Ligue (parti populiste d’extrême droite dont il est le leader). Tout sourire, le haut de la chemise déboutonnée, le ministre italien de l’Intérieur avait l’air de bien s’amuser à ce banquet. Alors même que les secours s’affairaient sur les lieux de la catastrophe et que certains lutaient entre la vie et la mort.

Mauvais timing. Il n’a d’ailleurs pas fallu longtemps pour que les clichés – à la base pris par d’autres convives de la soirée – soient repris par ses détracteurs politiques, puis par la presse italienne et fassent scandale auprès de la population.

Les bourdes, il les enchaîne, puisque le soir-même du drame de Gênes, il se réjouissait également sur son compte Twitter d’une “bonne nouvelle”, selon laquelle l’Aquarius, bateau de sauvetage avec à son bord 141 migrants, n’ira finalement pas en Italie. “Par un jour si triste, une bonne nouvelle. Le navire de l’ONG Aquarius se rendra à Malte et les migrants à bord seront répartis entre l’Espagne, la France, le Luxembourg, le Portugal et l’Allemagne. Comme promis, pas en Italie, nous en avons déjà fait assez. On joint les actes à la parole!”

Là aussi, tollé général sur les réseaux sociaux.

Voici les images de son dîner en Sicile

“Un merveilleux dîner pour le 15 août à Furci Siculo avec le ministre Matteo Salvini!”

Ces clichés n’ont pas mis longtemps à être dénoncés

“Voici ce que faisait hier soir le ministre de l’Intérieur Salvini. Il était en Sicile pour se régaler, tandis qu’à Gênes, d’autres creusaient encore dans les décombres”, dénonce Anna Rita Leonardi, membre du Parti démocrate et blogueuse pour le HuffPost italien.

Même le président du Parti démocrate s’est offusqué: “”Les citoyens chargés de fonctions publiques ont le devoir de les remplir avec discipline et honneur”, indique la Constitution. Les images de Salvini faisant la fête pendant le drame de Gênes sont une gifle dans la douleur qui vit déjà notre pays et la négation de ce principe”, a-t-il tweeté.

“Certains chacals de gauche”

Le principal intéressé, Salvini, s’est ensuite défendu dans la presse italienne, dans son style qui le caractérise si bien. “Certains chacals de gauche m’attaquent parce que le soir du 14 août, j’ai osé rencontrer, dans le cadre d’un dîner, 300 personnes (maires, présidents d’associations volontaires, Forces de l’Ordre et beaucoup de citoyens) en Sicile”, s’en est-il d’abord pris à ses opposants.

“À Rome, j’avais été le premier à la brigade nationale des sapeurs-pompiers pour suivre les opérations de sauvetage à Gênes”, s’est-il ensuite justifié. Et de conclure: “Aux parlementaires du Parti démocrate, qui ont été informés de mes voyages de ces deux jours, je demande des comptes au nom des Italiens de leur travail au cours des dernières années”. D’aucuns apprécieront.

Articles sponsorisés