Les Etats-Unis veulent retourner sur la Lune d’ici 5 ans… de préférence avec une femme 

Les Etats-Unis veulent retourner sur la Lune d’ici 5 ans… de préférence avec une femme 

Trump veut vendre du rêve pour son second mandat. Et quoi d’autre que la conquête spatiale pour entrer définitivement dans le cœur des Américains? Mike Pence, le vice-président, a mandaté la Nasa pour envoyer des astronautes sur la Lune d’ici 5 ans. Le 13e astronaute à poser le pied sur la Lune pourrait être une femme.

Bien que l’URSS fut la première nation dans l’espace, les Russes ne sont jamais parvenus à décrocher la Lune. 12 astronautes seulement ont foulé le sol lunaire. Ils ont tous en commun d’être américains et d’être des hommes.

Cette fois, les États-Unis enverraient bien une femme dans le lot: “La première femme et le prochain homme sur la Lune seront des astronautes américains, lancés par des fusées américaines depuis le sol américain”, a expliqué le vice-président Mike Pence au siège de la Nasa.

Le prochain départ sur la Lune était normalement programmé en 2028. Pas assez rapide pour Donald Trump qui tentera une réélection en 2020. Il s’est fixé un objectif à 2024, sans doute pour couronner comme il se doit la fin de son 2e mandat. Mais nous n’y sommes pas encore.

En attendant, le vice-président en a profité pour critiquer “l’inertie bureaucratique” de la Nasa, appelant à “un nouvel état d’esprit”. Il est vrai que l’agence spatiale est en grande difficulté depuis 2011, date de l’arrêt du programme de la navette spatiale américaine. L’agence s’est difficilement remise du crash de la navette Columbia en 2003 et la mort de ses 7 membres d’équipage.

Filière privée

Mike Pence met la pression sur l’agence, n’excluant pas la voie privée s’il le faut: “Si les fusées privées sont la seule façon de ramener des astronautes américains sur la Lune dans cinq ans, alors ce sera des fusées privées.”

Il n’en fallait pas plus pour Elon Musk qui est aux anges et à l’affût. “Ce serait tellement inspirant pour l’humanité de voir l’humanité retourner sur la Lune!”, a-t-il tweeté.

Le dernier astronaute à avoir posé le pied sur la Lune est Harrison Schmitt, c’était en 1972 lors de la mission Apollo 17. En tout, seules 6 missions sont arrivées à destination de 1969 à 1972. Ensuite, plus rien, malgré les tentatives soviétiques.

Mais récemment, la conquête spatiale a repris du poil de la bête. Notamment les Chinois qui ont été les premiers à poser un engin sur la face cachée de la Lune.

Articles sponsorisés