Les Diables Rouges ne sont pas contents! Ils veulent une plus grande maîtrise de leur image dans la publicité

Les Diables Rouges ne sont pas contents! Ils veulent une plus grande maîtrise de leur image dans la publicité

Les Red Devils veulent davantage faire entendre leur voix dans le choix des campagnes publicitaires auxquelles ils sont associés. Ils craignent que leurs photos ne soient utilisées pour des campagnes qui ne correspondent pas à leur image. Les négociations sont en court…

Selon Het Laatste Nieuws, il semble que les négociations soient particulièrement difficiles entre les Red Devils et la Union Royale Belge des Sociétés de Football-Association (URBSFA) en ce qui concerne les campagnes de publicité. Les Diables souhaiteraient une plus grande maîtrise de leur image et avoir un mot à dire concernant le marketing. Mais ça ne passe pas.

Mertens sur un paquet de chips? Hazard sur une bouteille de soda?

L’Union ne veut pas laisser les joueurs donner leur avis dans la nature des campagnes. Cela signifie que les Red Devils ne savent pas à l’avance pour quel produit leur photo sera utilisée. Leur tête peut finir sur un soda, un paquet de chips, ou de la poudre à lessiver, ils n’en savent rien!

De plus, pendant la Coupe du monde, les joueurs ne peuvent faire de la publicité que pour les partenaires de l’association de football. Ce qui les énerve puisque beaucoup d’entre-eux ont des contrats de parrainage avec d’autres marques.

Une nouvelle réunion devrait suivre la semaine prochaine.

Articles sponsorisés