#LeFeriezVousATheRock , le nouveau hashtag pour parler de sexisme ordinaire sur Twitter

Getty Images

Un nouveau hashtag, mêlant acteur basé et témoignages de sexisme, démarre sur Twitter, avec un principe simple: si vous vous demandez si votre prochaine phrase ou attitude sera sexiste, demandez vous si vous le feriez… à The Rock Dwayne Johnson.

Les mouvements Balance Ton Porc et #MeToo l’ont démontré: lire des témoignages de harcèlements et d’agressions a fait bouger les mentalités en créant une vague d’appels à ouvrir la voix. Aujourd’hui, on le voit autant dans les discussions avec ses potes que dans les débats politiques et les médias: le sexisme est devenu un sujet majeur.

Les témoignages ne se sont cependant pas arrêtés avec #MeToo, tout comme les attitudes sexistes. Florence Porcel, ex-journaliste devenue vulgarisatrice scientifique, a décidé le 5 août de parler du désarroi qu’elle éprouve d’être constamment confrontée à des termes infantilisants comme “mignonne, minette, jolie comme un coeur, mimi, choupi, bouille et… caprices”, alors qu’elle a 36 ans et qu’elle est dans une situation de travail.

De là, plusieurs femmes ont décidé de parler de leur propre situation où, elles aussi, en situation de travail, se sont retrouvées rabaissées à des adjectifs utilisés, en général, pour “qualifier une petite fille de 4 ans”. L’une d’entre elles a soudain eu une idée: imaginez que ce soit The Rock, acteur américain bodybuildé et imposant, qui soit en face de vous. Utiliseriez-vous ces termes, ou une attitude qui pourrait être sexiste envers lui, même si ça part d’une “bonne intention”?

#LeFeriezVousATheRock ?

#LeFeriezVousÀTheRock était parti. Une manière assez originale de mêler pop culture et témoignages de femmes, avec une image claire, car, comme le rappelle celle qui se fait appeler Minute Simone sur Twitter, The Rock, c’est ça:

Depuis, le hashtag a été récupéré et est utilisé pour faire comprendre toutes les situations de “sexisme ordinaire”. #LeFeriezVousÀTheRock fonctionne, effectivement, pour toute une myriade de situations.

Commenter le physique de The Rock de manière déplacée en situation pro? On y réfléchit à deux fois. Le siffler dans la rue? On aura au moins une hésitation. Appeler “minette” The Rock alors qu’il vient de t’expliquer comment fonctionnaient les trous noirs dans une vidéo de 15 minutes postée sur YouTube (comme le fait Florence Porcel)? On aurait un peu peur pour sa vie.

“Si vous ne le feriez pas à The Rock de peur qu’il vous enfonce dans le sol d’une seule mandale sur le sommet du crâne, ne le faites pas tout court à un ou une autre, surtout une autre.”, conclut Minute Simone.

The Rock Test

Cette idée n’est cependant pas nouvelle. En 2017, Anne Victoria Clark, écrivaine et humoriste, avait écrit un post medium en utilisant la même technique. Cette fois-ci, elle le présentait sous forme de guide: “Êtes vous un homme perdu sur la question de comment traiter les femmes avec qui vous travaillez? Vous avez l’impression de ne plus pouvoir dire ou faire *quoi que ce soit*? N’angoissez plus!”

En couvrant plusieurs situations sur le lieu de travail, elle revenait, par exemple, sur l’envie de parler de sa vie sexuelle à une collègue sur le lieu de travail.

“Mince, vous trouvez Amanda jolie, et en plus elle ne porte pas d’alliance! Est-il temps de lui parler de votre vie sexuelle, en commençant par votre fétichisme du latex? Pour en être sûr, fermez les yeux et imaginez qu’Amanda ressemble à ça:

Wow, on dirait bien qu’Amanda a travaillé dur, mais a juste besoin d’un coup de main avec une embûche rencontrée dans sa mission. Heureusement, elle sait demander de l’aide quand elle en a besoin, quelle professionnelle!

The Rock Test, suite à cet article, avait alors connu une visibilité importante aux Etats Unis. Aujourd’hui, il est repris sauce francophone, et est terriblement efficace. N’hésitez pas à poser la question où à vous poser la question: “le feriez-vous à The Rock?” Et si vous vous demandez ce que lui en pense, sachez qu’il approuve entièrement l’initiative.

Articles sponsorisés