Le timing qui tend la Flandre: “Tu ne peux pas prendre 500 millions de personnes en otage avec quatre millions d’habitants”

Le timing qui tend la Flandre: “Tu ne peux pas prendre 500 millions de personnes en otage avec quatre millions d’habitants”

Même du côté de l’Europe, on a tourné la page des ultimatums. Hier soir, Tusk tweetait qu'”il y a encore du temps”. Mais du côté de la Flandre, le timing de la résistance wallonne passe mal. Pourtant, la Région wallonne joue selon les règles du jeu démocratique. 

L’Union européenne et le Canada ont brandi des ultimatums: pour lundi soir, la Belgique devait avoir donné sa réponse concernant le CETA. Hier après-midi, Charles Michel (MR) est venu dire que la Belgique ne pouvait pas s’aligner sur le CETA, faute d’accord du côté de la Wallonie. Mais Justin Trudeau pour le Canada et Donald Tusk pour l’Europe ont eu beau se prendre un fameux râteau, ils ne désespèrent pas. Hier soir d’ailleurs, ils ont dit croire encore au sommet de jeudi. “Il reste du temps” a tweeté Donald Tusk. Même de ce côté-là, ça ne parlait plus d’ultimatum hier soir.

Mais du côté de la majorité, flamande et MR, ce timing tend plus que jamais.

“Petit jeu politique” ou “exercice démocratique louable”?

Alexander De Croo (Open Vld) est clair ce matin sur Radio 1: “L’Union européenne a négocié cet accord pendant sept ans. Les négociations sont bouclées depuis deux ans et jamais des questions ne sont venues de Wallonie.” Pour lui, Magnette est occupé à un “petit jeu politique”, qui ne va pas avec la tradition europhile belge. “Tu ne peux pas prendre 500 millions de personnes en otage avec quatre millions d’habitants” insiste-t-il encore.

Du côté de la suédoise, ce qui passe mal, c’est que les négociations ont commencé sous le mandat même de Elio Di Rupo, Premier ministre… socialiste. Un argument de plus qui leur fait dire que le PS est tout simplement occupé à un jeu politique donc.

Cependant, jeu politique ou non, le PS ne fait que jouer selon les règles de la démocratie. D’ailleurs, Pierre-Yves Jeholet, pour le MR au Parlement wallon, l’a encore dit ce matin sur RTL au micro de Martin Buxant: C’est un “exercice démocratique louable.”

Articles sponsorisés