Le télescope spatial Hubble photographie Saturne et ses anneaux dans toute leur splendeur

asa, ESA, A. Simon (Goddard Space Flight Center), M.H. Wong (University of California, Berkeley), and the OPAL Team

Le célèbre télescope Hubble nous a offert un beau cadeau: de superbes photo de Saturne et ses anneaux. La particularité de ces clichés: on peut observer son hémisphère nord en plein été. On peut ainsi remarquer que la planète a évolué depuis les dernières observations.

La télescope Hubble a une nouvelle montré ce dont il était capable. Il a en effet photographié Saturne et ses anneaux dans toute leur splendeur. Des photos qui s’inscrivent dans le projet OPAL (pour « Outer Planet Atmospheres Legacy »), qui vise à observer les planètes du système solaire sur leur long terme et ainsi mieux comprendre leur évolution et mieux analyser leur atmosphère. Au moment de la photo, Saturne se trouvait à 1,35 milliard de kilomètres de la Terre.

Nasa, ESA, A. Simon (Goddard Space Flight Center), M.H. Wong (University of California, Berkeley), and the OPAL Team 

Changement de couleur

Vu que la planète est régulièrement photographiée, il est “facile” pour les chercheurs de la NASA d’observer l’évolution de Saturne. Ils ont ainsi remarqué qu’en une année, plusieurs bandes de l’hémisphère nord ont légèrement changé de couleur. Ils ont également pu déceler de petites tempêtes atmosphériques qui apparaissent et disparaissent chaque année.

Saturne en 2019. Nasa, ESA, A. Simon (Goddard Space Flight Center), M.H. Wong (University of California, Berkeley), and the OPAL Team 

Le mystère de la brume rouge

La couleur jaune de la planète est normale. Elle est due à la composition même de Saturne à savoir de l’hydrogène, de l’hélium et des traces d’ammoniac, de méthane, de vapeur d’eau et d’hydrocarbures. Par contre, les scientifiques ont remarqué une “légère brume rougeâtre” qui semble ne pas avoir d’explications. Plusieurs hypothèses:

  • La lumière solaire était plus importante au moment de la photo qui produirait un réchauffement de la planète. Cela aurait pour conséquence de modifier la circulation dans l’atmosphère de Saturne, soit d’éliminer les glaces des aérosols dans l’atmosphère.
  • Ou alors, ce genre de brume est tout simplement plus fréquente pendant l’été. Car sur les photos, on peut apercevoir le pôle sud de la planète est légèrement bleuté, tout comme l’hémisphère nord en hiver.

Enfin, les photos mettent en évidence les magnifiques anneaux de Saturne qui, on le rappelle, sont toujours un mystère pour l’être humain. On ne sait absolument pas comment ils se sont formés.

Articles sponsorisés