“Le seul moyen de l’arrêter est de lui donner 10 bananes à manger”: un consultant italien dérape sur Lukaku

epa

Décidément, Romelu Lukaku doit parfois se demander dans quel championnat il est tombé. De nouveaux commentaires racistes l’ont directement visé.

“En un contre un face à lui, il va vous tuer (…). Le seul moyen de l’arrêter est peut-être de lui donner 10 bananes à manger.” Ce commentaire ne vient pas des travées d’un stade de Serie A mais bien du consultant italien Luciano Passirani qui s’adressait à la chaine TopCalcio24.

Conséquence, le chef de programme de la chaine Fabio Ravezzani a immédiatement écarté le consultant, malgré ses excuses. “Il ne pourra plus participer à nos programmes”, explique-t-il dans des propos rapportés par la BBC.

Un racisme bien ancré

“Mr Passirani est un homme de 80 ans, et pour complimenter Lukaku, il a utilisé une métaphore qui s’est avérée être raciste (…). Je pense que c’est un terrible manque de lucidité. Je ne peux pas tolérer ce genre d’erreurs, même momentanées.”

Une nouvelle preuve qu’un racisme profond et décomplexé est bien ancré dans le monde du football italien, voire au-delà. Lors de son premier match de Serie A, l’attaquant belge avait en effet subi des cris de singes de la part des supporters de Cagliari au moment de transformer son penalty. Les Ultras de l’Inter avait protégé les supporters adverses, arguant que ces cris devaient être pris comme une marque de respect pour Lukaku.

Il y a encore du beaucoup de boulot en Italie.

Articles sponsorisés