Le réchauffement climatique n’est pas près d’être freiné: il n’a jamais fait si chaud en février sur la planète qu’en 2016

Le réchauffement climatique n’est pas près d’être freiné: il n’a jamais fait si chaud en février sur la planète qu’en 2016

Les températures en février ont plutôt été sympas pour cette période de l’année, non? En fait, c’est normal: ce mois est historique car il n’a jamais fait aussi chaud sur la Terre en février depuis qu’on relève les températures, annonce la NASA. Et ça, c’est quand même assez inquiétant alors que les pays se sont engagés à tout faire pour limiter la hausse des températures lors de la COP21.

Cette année 2016 part sur des bases records. Le mois de janvier avait été le plus chaud de l’histoire avec 1.14° de plus que les normales saisonnières.

Et bien février fait encore “mieux” selon la NASA: +1.35° par rapport aux températures relevées à cette période de l’année. Pour faire court, il n’a jamais fait aussi chaud en février depuis 1880, l’année où les relevés météo ont commencé.

C’est là aussi un record et un “véritable choc”, comme l’ont écrit les météorologues Jeff Masters et Bob Henson sur leur blog.

C’est à cause d’El Niño et de l’homme

Il faut dire que le précédent record de chaleur sur la Terre en février remontait à 1998. Et en février 2016 il a fait quasiment 1° de plus qu’en 1998 (+0.8°): c’est tout simplement énorme. Il ne faut pas chercher bien loin les raisons de cette chaleur.

Selon les scientifiques, cela s’expliquerait pas le phénomène El Niño (pour en savoir plus, c’est par ici) mais aussi par le changement climatique causé par l’homme. “C’est un autre rappel de l’augmentation incessante de la température causée par les gaz à effet de serre produits par l’homme”, écrivent encore Jeff Masters et Bob Henson.

Il a fait chaud aussi en Belgique

Certaines régions ont été plus concernées que d’autres par cette chaleur. C’est le cas par exemple de la Sibérie, le Canada, l’Alaska ou d’une grand partie de l’Arctique: il a fait 5.36° de plus dans l’Arctique que d’habitude à cette période de l’année.

La Belgique n’est pas épargnée non plus par la hausse des températures. Cet hiver est par exemple le deuxième plus chaud jamais enregistré dans notre pays: il a fait en moyenne 3.3° de plus que d’habitude entre décembre et février.

Cette hausse des températures inquiète

Tout ça, c’est bien sympa car vous n’avez peut-être pas eu à gratter votre pare-brise cet hiver. Mais ça reste quand même super inquiétant. La hausse des températures de notre planète inquiète les climatologues depuis plusieurs années en raison des conséquences que ça pourrait avoir: fonte accélérée des glaciers et augmentation du niveau de l’eau, plus de sécheresses…

Du coup, les pays se sont engagés lors de la récente COP21 à tout faire pour limiter l’augmentation des températures à moins de 2° d’ici 2100. Il y a donc du pain sur le planche si on veut freiner ce réchauffement climatique qui paraît déjà bien engagé, si on en croit ces records de températures!

Source: The Telegraph

Articles sponsorisés