Le prestigieux MIT et son sens des priorités: développer une IA capable de faire des pizzas

PITTSBURGH, PA - APRIL 6: A pizza Margherita Francais cooks in the wood-fired oven at The Enrico Biscotti Co. in Pittsburgh's Strip District on Saturday, April 6, 2019. (Photo by Michael Henninger for The Washington Post via Getty Images)

Quoi de plus universel que la pizza? Tout le monde aime ça et le célèbre MIT en a bien conscience. L’institut de recherche le plus célèbre du monde désire donc créer une intelligence artificielle capable de créer des pizzas.

On te met au défi de trouver quelqu’un qui déteste les pizzas. Attention, les intolérants au lactose ne comptent pas! Tout le monde adore ça, et ce partout dans le monde. C’est pourquoi le célèbre Massachusetts Institute of Technology plus connu sous le nom de MIT a décidé de se pencher sur ce plat universel.

Intelligence artificielle VS pizzaïolos

Le MIT n’est pas vraiment un institut spécialisé en gastronomie. Par contre, il s’en sort plutôt bien au niveau des intelligences artificielles. Alors, pourquoi pas mettre les IA au service de la nourriture? C’est donc le projet du MIT: développer une IA capable de cuisiner une pizza.

Pour ce faire, les ingénieurs du MIT en collaboration avec le QCRI (Qatar Computing Research Institute) ont mis au point un réseau neuronal baptisé PizzaGan (pour Generative Adversarial Network). Concrètement, ce réseau est capable d’apprendre à faire des pizzas en regardant des photos. Après avoir analysé des milliers de photos de pizzas, cette IA est capable de différencier une margherita d’une 4 saisons ainsi que toutes les autres. Mais ça va plus loin que ça: l’IA est en mesure d’identifier tous les ingrédients de la pizza, les différentes couches et l’ordre dans lequel les ingrédients doivent être ajoutés. En gros, l’IA peut t’écrire une recette de pizza juste en regardant des photos.

Du chemin à faire

Évidemment, plus il y a d’ingrédients plus l’IA galère à tout identifier. Le développement de cette IA n’en est qu’à ses débuts puisque pour l’instant, elle obtient un score de seulement 88% de précisions lorsqu’une pizza est composée de deux ingrédients.

Mais en fait, le MIT a un peu de retard car un robot qui cuisine des pizzas existe déjà. Il s’appelle Pazzi et a été confectionné par des ingénieurs français. Le concept est simple: les clients choisissent leurs ingrédients et un robot en fait une pizza entièrement composée de produits bio, Pazzi peut ainsi créer plus de 500.000 sortes de pizza différentes. Ce robot est capable de faire une pizza toutes les 30 secondes, 100 pizzas par heure, et ainsi mettre à l’amende les pizzaïolos du monde entier. D’ailleurs, les mouvements des bras articulés ont été chorégraphiés selon les propres mouvements d’un pizzaïlo champion du monde. Le but de Pazzi étant d’ouvrir des restaurants 100% autonomes où les clients peuvent observer la préparation de leur repas de A à Z, le premier ouvrira d’ailleurs le 24 juin prochain.

Articles sponsorisés