Le masque ultime: il prévient la propagation du Covid-19 et peut traduire 8 langues différentes

Les masques sont devenus indispensables à notre quotidien et l’entreprise Donut Robotics l’a bien compris. Conçu pour faciliter la communication et encourager le respect des mesures de distanciation sociale, le C-Face Smart Mask fonctionne grâce à une application. Il peut répéter un discours, amplifier la voix de la personne qui le porte et traduire une conversation dans huit langues différentes.

Fabriqué en plastique blanc et en silicone, le masque est équipé d’un microphone intégré qui se connecte au Smartphone du porteur. Ce nouvel outil est capable de traduire vers/depuis le japonais, le chinois, le coréen, le vietnamien, l’indonésien, l’anglais, l’espagnol et le français.

‘Les découpes à l’avant du masque sont essentielles pour respirer. Voilà pourquoi le C-Face Smart Mask est plutôt conçu pour être porté au-dessus d’un masque chirurgical ou d’un masque en tissus’, explique Taisuke Ono,  le PDG de Donut Robotics.  

‘La puce Bluetooth du masque peut se connecter à un Smartphone situé jusqu’à 10 mètres de distance’, explique Tasiukue Ono. Le concepteur espère que le masque, en favorisant la communication, facilitera l’établissement de nouvelles normes de distanciation sociale dans des lieux tels que les hôpitaux et les bureaux.

Du robot au masque

Le Smartmask a été financé par le Haneda Robotics Lab. Ce laboratoire avait lancé un appel d’offres pour développer des robots capables de fournir des services aux visiteurs de l’aéroport de Tokyo. Avant la pandémie, les deux concepteurs du masque travaillaient sur un robot  conçu pour fournir des informations utiles aux touristes et les aider à circuler dans l’aéroport de Tokyo. La pandémie a eu raison de leur projet initial qu’ils ont décidé de convertir en masque. 

‘Nous étions à court d’argent et nous nous demandions comment faire fonctionner l’entreprise’, explique Ono. L’équipe a alors eu l’idée d’adapter son logiciel pour un produit qui se vendrait bien mieux en pleine pandémie’, déclare Taisuke Oni.

La startup prévoit de distribuer entre 5.000 à 10.000 masques au Japon d’ici le mois de décembre. ‘Le C-Face Smart Mask devrait coûter entre 40 à 50 dollars avec un abonnement supplémentaire pour l’application’, déclare Taisuke Ono.  Donut Robotics ne compte pas de se déployer à l’étranger avant avril 2021. L’entreprise ambitionne toutefois conquérir le Royaume-Uni et les États-Unis, où elle prévoit de développer un projet qui est financé par Kickstarter. 

Articles sponsorisés