Le chef opérateur de Game of Thrones défend l’épisode très sombre de la Bataille de Winterfell et conseille les fans

Le chef opérateur de Game of Thrones défend l’épisode très sombre de la Bataille de Winterfell et conseille les fans

Le chef opérateur de ‘Game of Thrones’, Fabian Wagner, a réagi suite aux nombreuses critiques concernant la lumière dans le fameux épisode “The Long Night”. De nombreux téléspectateurs se sont plaints de la faible luminosité de l’épisode qui rendait le visionnage parfois difficile. Mais selon Wagner, tout était parfait. Ou du moins, il considère que l’épisode était loin d’être trop sombre. Attention, SPOILERS! 

Le troisième épisode de la dernière saison de Game of Thrones s’annonçait depuis longtemps comme l’un des plus importants de la série. À la mi-mars, on apprenait que cet épisode allait durer presque 1h20 et confirmait ainsi l’importance de l’épisode. Tout le monde imaginait qu’il marquerait la grande bataille de Winterfell et après les deux premiers épisodes, on a compris que ce serait bel et bien le cas: The Long Night allait envoyer du pâté.


L’épisode était, comme prévu, riche en émotions et en évènements avec une fin complètement surprenante, géniale pour certains, décevante pour d’autres. Mais ce qui a vraiment frappé les spectateurs, ce n’est pas tant le contenu de l’épisode mais surtout la forme. En effet, l’épisode était extrêmement sombre et il était souvent difficile de comprendre ce qui se passait à l’écran.

‘Hardhome’, ‘La bataille des bâtards’ et maintenant ‘La longue nuit’

C’est plutôt dommage car cette guerre entre les morts et les vivants était excitante comme jamais. Finalement, les spectateurs se sont plus battus contre les réglages de leur écran que contre l’armée des morts. Ces critiques ont évidemment attiré l’attention du staff technique de la série, notamment Fabian Wagner, le directeur photo ou chef opérateur de la série. Pour lui, tout était nickel au niveau de la réalisation.

Le gars sait de quoi il parle puisqu’il s’était déjà occupé d’épisodes de fou comme celui de la Bataille des Bâtards et “Hardhome” quand l’armée des morts attaque un village situé au nord du mur. En bref, à chaque fois qu’une grosse bataille a lieu, on appelle Fabian Wagner. Son travail est reconnu puisqu’il avait été récompensé par l’American Society of Cinematographers pour son travail sur ces épisodes.

Contexte de visionnage

Dans un entretien pour TMZ, Wagner dresse une liste d’éléments qui pouvaient gâcher le visionnage de l’épisode. Par exemple, il explique que les pixels sont visibles lors des scènes très sombres à cause de la compression des vidéos qu’opère HBO avant la diffusion. Il explique que c’est encore pire si on regarde l’épisode sur un service de streaming douteux, dans une pièce trop lumineuse ou avec une mauvaise connexion internet.

Game of Thrones a toujours été un show très sombre et très cinématographique”, déclare Wagner. Selon lui, l’épisode devait donc être visionné dans un environnement sombre, un peu comme si on voyait un film dans une salle de cinéma. Á défaut d’une salle de cinéma, il conseille donc de se poser dans une pièce très sombre et surtout de ne pas sortir son téléphone ou un autre écran lumineux pendant l’épisode. Aussi, le directeur de la photographie estime qu’il est également préférable de régler les paramètres de sa télé.

“Intense, claustrophobique et désorientant”

Mais le fait que l’épisode soit sombre était clairement une intention des réalisateurs. Cela permettait de rendre les scènes de baston chaotique, intense, claustrophobique et désorientantes, comme une vraie bataille en fait.

“Nous avons essayé de donner aux téléspectateurs et aux fans un épisode vraiment cool”, a déclaré Wagner, qui a plutôt bien réussi son coup. Le directeur de la photographie de Game of Thrones reconnaît les problèmes rencontrés par les téléspectateurs, mais l’interview se termine clairement: “Je sais que ce n’était pas si sombre car je l’ai filmé!”

Articles sponsorisés