Le cdH et Opaline Meunier mettent fin de commun accord à ses fonctions après sa trahison à Mons

Le cdH et Opaline Meunier mettent fin de commun accord à ses fonctions après sa trahison à Mons

Opaline Meunier n’exerce plus de fonctions officielles au cdH. C’est la décision qui a été prise de commun accord avec le parti alors qu’elle a décidé de se présenter sur la liste de Georges-Louis Bouchez (MR) aux élections communales à Mons.

La nouvelle avait fait beaucoup de bruit il y a quelques jours. Opaline Meunier avait pris tout le monde de court au cdH en annonçant sa décision de se présenter aux côtés de Georges-Louis Bouchez sur la liste « Mons en Mieux » pour les élections communales de 2018.

Commun accord

Le but? Faire tomber Elio Di Rupo. Le cdH se retrouvait dans une position inconfortable avec Opaline Meunier d’un côté, et « sa » liste de l’autre. Une solution a été trouvée ce dimanche: Opaline Meunier ne va plus exercer de fonctions officielles au sein du parti. La décision a été prise d’un commun accord à l’issue d’une réunion ce dimanche entre la jeune femme, Benoît Lutgen, le président du parti, et Savine Moucheron, cheffe du cdH à Mons.

« Au terme de cette discussion sereine et respectueuse, et d’un commun accord, il a été conclu de mettre fin à tous les titres et fonctions qu’elle exerçait au cdH », fait savoir le cdH concernant celle qui exerçait notamment la fonction de déléguée générale à la société civile. Suffisant pour s’éviter une crise en interne? Le communiqué n’annonce en tout cas pas un éventuel départ du parti de la jeune femme… pour l’instant.

Articles sponsorisés