L’application vidéo de Facebook ne ressemblera pas à Netflix, mais plutôt à YouTube… en tout cas, dans un premier temps

L’application vidéo de Facebook ne ressemblera pas à Netflix, mais plutôt à YouTube… en tout cas, dans un premier temps

Mark Zuckerberg veut faire exploser le contenu vidéo propre “haut de gamme” sur Facebook. Il ne s’agirait pas de longs films comme sur Netflix, mais plutôt des vidéos courtes comme sur YouTube. En tout cas, dans un premier temps.

Il y a quelques jours Facebook a fait trembler la télévision traditionnelle et les plateformes de streaming comme Netflix. Il a annoncé qu’il est en train de développer une application vidéo pour proposer “une programmation TV longue et de qualité”. Autrement dit, il te serait bientôt possible de regarder des films sur Facebook. Mais Mark Zuckerberg vient d’en dire plus sur sa future application, et elle ressemblera en fait plus à YouTube.

Même si Facebook pourrait certainement frapper un grand coup, le géant a revu à la baisse ses aspirations sur le marché de la télévision pour le quatrième trimestre, selon Business Insider. Son objectif à terme est de créer une plateforme pour booster les revenus de la publicité, en proposant des vidéos de meilleure qualité. Pour cela, l’entreprise voudrait introduire des mid-roll vidéos (des publicités de quelques secondes qui s’affichent au milieu des vidéos de format long, généralement). Mais elle précise qu’elle continue, pour l’instant, de mettre l’accent sur les contenus de format court, de dix minutes maximum. L’application affichera donc, d’abord, des vidéos comme sur YouTube, plutôt que des longs films comme sur Netflix.

Démarrage en douceur

La patron de Facebook, Mark Zuckerberg, promet que tu “expérimenteras” bientôt plus de choses sur Facebook. Mais la vidéo ne deviendra pas son activité principale. Pourquoi? Parce que les utilisateurs mobileS restent le public cible. Ils sont sur un petit écran et le fait de regarder des vidéos consomme trop de data. Ce n’est, en effet, pas très confortable de regarder un long film sur son smartphone.

Le directeur financier de Facebook, David Wehner, a précisé au Business Insider que Facebook se concentrerait d’abord “sur le démarrage de l’écosystème”. Il n’achèterait donc pas des tonnes d’émissions télévisées et ne ferait pas “de gros deals”. En tout cas, pas tout de suite. Parce que Zuckerberg prévoit une explosion future du nombre de vidéos sur Facebook, en particulier du contenu propre “haut de gamme”. Certaines vidéos seraient “épisodiques”, mais la durée et la fréquence de publication de chaque épisode n’est pas encore claire.

Même si Facebook ne veut pas ressembler à Netflix, l’accent que Zuckerberg veut mettre sur le contenu propre et épisodique pourrait attirer rapidement les budgets publicitaires du marché de la télévision, et donc porter un sérieux coup aux plateformes de streaming.

Getty images

Articles sponsorisés