L’application pour sauver les réfugiés I SEA s’avère être un gros fake. Bande de merdeux!

L’application pour sauver les réfugiés I SEA s’avère être un gros fake. Bande de merdeux!

L’application I SEA allait sauver le monde. Eh ouais, grâce à la super appli, les pauvres réfugiés perdus en mer allaient pouvoir être localisés et sauvés. Les gens qui ont créé l’appli étaient guidés par un amour immense pour l’humanité. Tellement grand qu’ils ont reçu un prix de bronze au Cannes Lions… Seul bémol: on a découvert que c’était du gros gros fake. Les salauds!

I SEA était une application conçue pour aider les migrants perdus en mer. Grâce à un satellite, il était possible de localiser les bateaux de migrants perdus dans la Mer Méditerranée.

Ensuite, une fois le bateau repéré, l’info était transmise à la Malta Based Migrant Offshore Aid Station (Moas), qui partait ensuite sauver les réfugiés. Waouh trop beau, trop bien! Tellement bien que l’application a reçu le prix de Bronze au Cannes de Lion (nos applaudissements!).

Bon ça, c’était le beau discours…Le seul petit problème de rien du tout, c’est que le satellite en question ne marchait pas. Pire encore, on peut parler de trucage vu que la satellite filmait en fait une image fixe. Bref, l’application servait à rien, juste à foutre la merde.

Mais qui est pourri à ce point là!?

Les responsables dans tout ça, c’est le Grey Group, une compagnie de publicité de Singapour qui appartient au géant WPP (pour en savoir un peu plus sur WPP, clicque ici). Depuis la découverte du scandale, l’application a été bannie d’Apple Store pour mauvaises informations et fonctionnalités. Ni Apple Store, ni Grey Group n’ont voulu faire des commentaires sur l’affaire. Les gens ne semblent pas toujours avoir des scrupules quand il s’agit de se faire de la tune grâce au malheur des gens…

Source: The Guardian

Articles sponsorisés