L’Afghane aux yeux verts a été expulsée du Pakistan mais elle a reçu un accueil assez chaleureux au final, surtout du Président

L’Afghane aux yeux verts a été expulsée du Pakistan mais elle a reçu un accueil assez chaleureux au final, surtout du Président

Sharbat Gula a été expulsée du Pakistan vers l’Afghanistan car elle avait des faux papiers. Elle est arrivée hier en Afghanistan et elle a reçu un accueil assez chaleureux finalement. Le Président afghan, Ashraf Ghani, a tenu à l’accueillir. Et surprise: il lui a donné la clef de son nouvel appartement à Kaboul. 

Il semblerait que le sort réservé à Sharbat Gula, une Afghane mondialement connue pour la photo ci-contre, est moins dramatique que ça au final. Elle a été expulsée lundi du Pakistan vers son pays d’origine. Elle est arrivée mercredi et elle a reçu un accueil assez chaleureux.

Un porte-parole du Président d’Afghanistan, Shah Hussain Murtazawi, a raconté au New York Times que le gouvernement avait arrangé sa libération et son retour vers le pays. Et ce n’est pas fini, le Président Ashraf Ghani lui a donné une clef pour un nouvel appartement à Kaboul. L’action du gouvernement est en accord avec leur nouvelle politique qui est d’encourager les Afghans à revenir au pays.

Un nouveau symbole

Sharbat Gula est devenue, grâce à la photo prise par Steve McCurry et qui a été publiée dans le National Geographic en 1985, un symbole important de la guerre en Afghanistan qui a duré dix ans (1979-1989). Maintenant, elle incarne l’image de centaines de réfugiés afghans qui sont expulsés de force du Pakistan.

Pour rappel, Sharbat Gula a été arrêtée mercredi 26 octobre car elle avait des faux papiers. Après avoir plaidé coupable, elle a finalement été condamnée à 15 jours de prison et elle va devoir payer une amende de 110.000 roupies (950 euros). Mais surtout, elle a été expulsée.

L’organisation Amnesty International a fermement condamné la décision des autorités pakistanaises. Amnesty a déclaré que c’était une « grave injustice ». « Pendant des décennies, elle fut la réfugiée la plus célèbre du monde et vue comme le symbole de la généreuse hospitalité du Pakistan. À présent, son sort est devenu emblématique du cruel traitement que réserve le Pakistan aux réfugiés afghans ».

EPA

Articles sponsorisés