La mesure désespérée de Benidorm pour attirer des touristes: une formule all-in dans un appartement

EPA

La ville espagnole de Benidorm lance une nouvelle formule all-in pour ramener les touristes. Depuis le début de la pandémie, cette station balnéaire de la Costa Blanca a perdu les trois quarts de ses visiteurs.

Qui paie 270 euros recevra en échange 6 nuits dans l’un des 250 appartements disponibles de la ville. Pour ce prix, le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner peuvent être dégustés dans l’un des vingt restaurants de votre choix. Seuls les boissons alcoolisées ne sont pas incluses. Des formules moins chères sont disponibles pour les personnes qui ne souhaitent pas aller au restaurant trois fois par jour. Ceux qui ne souhaitent payer que les nuitées sont également les bienvenus. Cette dernière formule coûte 125 euros pour six jours.

Benidorm joue également la carte des ‘nomades numériques’

Benidorm joue également la carte des ‘nomades numériques‘. Ce sont des personnes qui utilise un ordinateur pour travailler. Avec la campagne ‘Vivre à Benidorm, travailler au paradis’, la ville espère attirer principalement des télétravailleurs cet hiver. La ville est toujours connue aujourd’hui pour son attrait auprès d’un grand nombre de seniors qui viennent y passer l’hiver.

L’Espagne paie un prix énorme de la pandémie. Au cours des 7 premiers mois de 2020, le nombre de visiteurs étrangers a diminué de 75%.

Le tourisme est le troisième secteur économique le plus important du pays, représentant 10% du PIB. En 2018, le secteur a réalisé un chiffre d’affaires de 160 milliards d’euros et employait 3 millions de personnes. Dans certaines régions, le tourisme représente même plus d’un tiers du PIB. Les îles Baléares et la Costa Blanca par exemple.

Malgré des mesures supplémentaires pour lutter contre le virus et pour ramener les touristes, plus de 10.000 cas confirmés sont mesurés chaque jour dans le pays.

Articles sponsorisés