La Commission européenne est OK pour que les Turcs voyagent en Europe sans visa dès fin juin

La Commission européenne a approuvé le fait que les Turcs puissent voyager en Europe sans visa. La Turquie doit encore travailler sur 5 des 72 critères à remplir, mais tout devrait être réglé d’ici la fin du mois de juin. C’était l’une des contreparties pour que la Turquie reprenne tous les migrants qui sont passés par chez elle pour aller en Europe.

Les Turcs vont avoir accès aux 26 pays de l’espace Schengen mais pas au Royaume-Uni ou à l’Irlande, qui sont en dehors de la zone Schengen. Et tout ça, sans avoir besoin de visa comme c’est le cas actuellement.

Il faut noter que seuls les Turcs possédant un passeport biométrique (plus difficile à falsifier) pourront voyager en Europe sans visa.

Cinq critères à remplir encore

Bon, il y a encore quelques détails à régler. Cinq, pour être précis: c’est le nombre de critères (sur 72) que la Turquie doit remplir d’ici fin juin pour offrir ce « cadeau » à ses ressortissants.

On ne connait pas exactement les cinq critères encore à remplir. Frans Timmermans, le vice-président de la Commission européenne a cité une meilleure lutte des autorités turques contre la corruption ou encore une révision de la législation du pays sur le terrorisme.

Les menaces de la Turquie

Il y a encore un peu de boulot, mais la Turquie est donc sur la bonne voie. Et pourtant, ce n’était pas gagné.

Tous les 28 membres de l’UE n’étaient pas trop favorables à cette facilitation d’accès pour les Turcs à la base. La France et l’Allemagne ont déjà demandé pour qu’il y ait une procédure d’urgence qui puisse être enclenchée si il y avait une hausse du nombre de Turcs qui restent illégalement en Europe.

Ankara a menacé plusieurs fois de casser le pacte de migration si les Turcs ne recevaient pas cette autorisation de voyager en Europe sans visa.

L’accord sur les migrants a déjà porté ses fruits

Cette permission de voyager sans visa était l’une des conditions de la Turquie pour reprendre les migrants passés par chez elle pour aller en Europe. Ça, et une grosse somme d’argent: l’UE a déjà versé 3 milliards d’euros à la Turquie, qui en réclame 3 milliards de plus.

La Commission européenne a peut-être finalement donné son accord car les premiers résultats de l’accord avec la Turquie sur les migrants sont satisfaisants. Si on en croit Frans Timmermans, il y a désormais « moins de 100 arrivées par jour » de migrants en Grèce: avant les accords avec la Turquie, il y en avait des milliers. La possibilité d’être renvoyé en Turquie freinerait donc les migrants si on en croit ces chiffres.

Source: The Guardian

Plus
Lire plus...