La Chine, l’un des plus gros pollueurs au monde, va ratifier les accords de Paris. Et les États-Unis?

La Chine, l’un des plus gros pollueurs au monde, va ratifier les accords de Paris. Et les États-Unis?

La Chine, c’est 24% des émissions mondiales des gaz à effet de serre. Et aujourd’hui, quelques heures avant l’ouverture du G20, le pays annonce qu’il va ratifier les accords de Paris. Soit les accords de la COP 21 qui veulent garder l’augmentation de la température mondiale sous 2 degré Celsius.

Avec 24% du total mondial de la production des gaz à effet de serre, la Chine joue un rôle important dans le réchauffement climatique. Mais ce samedi, elle a annoncé vouloir faire un gros effort dans ce sens: le pays devrait ratifier très prochainement les accords de Paris: d’ici la fin de l’année. Le projet de loi a été adopté par le comité permanent de l’Assemblée nationale populaire.

Ratifier cet accord adopté en décembre 2015 lors de la COP 21, à Paris, cela signifie limiter la production de ses gaz à effet de serre afin de garder l’augmentation de la température mondiale sous 2 degré Celsius.

De 2% à 40%

C’est une bonne nouvelle car, jusqu’ici, seuls vingt-cinq pays avaient ratifié ces accords. Et ces 25 pays ne représentaient que 2% des émissions de gaz à effet de serre. L’accord avait été adopté par 195 pays, mais pour être validé, il devait être ratifié – soit confirmé – par au moins 55 pays. On est donc encore loin du compte.

Après la Chine, on espère que les États-Unis aussi ratifieront cet accord. Car la Chine et les États-Unis réunis représentent 40% de la totalité des émissions de gaz à effet de serre de la planète.

Cette décision tombe quelques heures seulement avant l’ouverture du G20, ce sommet qui réunit les 20 plus grandes économies au monde. Sommet qui se déroulera cette année à Hangzou, en Chine.

Sources: BBC, Le Monde

Articles sponsorisés