La chamaillerie n’est jamais finie: Bolsonaro n’acceptera l’aide du G7 que si Macron s’excuse

(Photo by Miguel Schincariol/Getty Images)

Round 3 de la dispute entre Bolsonaro et Macron. On en oublierait presque que l’Amazonie brûle (non).

Un peu de pluie n’y a rien fait: l’Amazonie continue de brûler à vive allure. Ce matin, Macron et toute la team du G7 ont annoncé avoir débloqué un budget de 20 millions de dollars pour venir en aide à l’état brésilien et sauver la forêt amazonienne, ses habitants et tout ce qui l’entoure.

Manque de bol: un drama aux lourds enjeux continue de se dérouler entre le Brésil et la France. Round 1: Bolsonaro s’est moqué de l’apparence physique de Brigitte Macron. Round 2: Macron a répondu d’une manière assez sarcastique, comme tu peux le voir dans la vidéo ci-dessous.

“C’est triste pour lui et pour les brésiliens”

Round 3

Prêts pour le round 3? Bolsonaro annonce qu’il ne veut pas de l’aide qu’il considère comme “coloniale” de la part de Macron et qu’il n’acceptera les 20 millions de dollars que si Manu finit par s’excuser: “Avant de discuter et d’accepter quoi que ce soit de la France (…) (M. Macron) doit retirer ses paroles et à partir de là, nous pourrons parler”. On en est là. Une cour de récré.

On rappelle que les feux de forêt ont augmenté de 83% par rapport à l’année dernière en Amazonie et que malgré le déploiement de pompiers et de volontaires, le feu traîne à reculer, mettant en péril faune, flore et indigènes.

#DesculpaBrigitte

Les Brésiliens ont eux décidé de s’excuser auprès de Brigitte Macron dans un élan de soutien: via le #DesculpaBrigitte , ils sont nombreux à adresser leurs excuses en français à la Première dame française. Armés de leurs meilleurs Google translate, on peut lire les tweets des multiples Brésiliens qui considèrent que Bolsonaro n’est “pas leur président”. Le célèbre écrivain Paulo Coelho a lui même tourné une vidéo pour s’excuser auprès du peuple français.

Articles sponsorisés