Left Right
scrollTop top

La capsule spatiale Dragon remplie d’informations qui pourraient être utiles pour…tes dents


© De SpaceX Cargo Dragon. Foto: NASA

La capsule spatiale Dragon de SpaceX va entamer son retour sur Terre. Elle devrait amerrir dans l’océan Atlantique le 8 juillet prochain.

Amarré à la station spatiale internationale (ISS), le vaisseau Dragon s’apprête à revenir sur Terre après avoir passé un peu plus d’un mois en orbite terrestre basse, à environ 400 kilomètres d’altitude. La capsule entamera son voyage de retour le mardi 6 juillet à 10h45 (heure américaine) en vue d’un amerrissage dans l’océan Atlantique le 8 juillet.

Lancé le 3 juin dernier depuis le centre spatial Kennedy, situé en Floride, avec à son bord des panneaux solaires et des tonnes de fournitures destinés à l’ISS, le cargo Dragon va profiter de son voyage de retour pour rapatrier les résultats de diverses expériences scientifiques réalisées à bord de l’ISS. Ce sont plus de 2,2 tonnes de cargaison qui ont été chargées dans le vaisseau spatial, précise la NASA.

Expériences

  • Parmi les différentes expériences scientifiques réalisées au sein de l’ISS, l’agence spatiale américaine a notamment cité les travaux de recherche sur les effets de la gravité sur les matériaux lyophilisés, des tests sur plusieurs médicaments, ainsi que l’évaluation de biofilms pour améliorer l’hygiène buccale.
  • Des recherches dont les résultats pourraient avoir des répercussions sur de futures missions dans l’espace, mais aussi sur Terre. « La lyophilisation pourrait être utilisée pour le stockage à long terme de médicaments et d’autres ressources lors de futures missions d’exploration », explique ainsi la NASA. Concernant les biofilms, « les résultats pourraient favoriser le développement de nouveaux traitements pour lutter contre les maladies buccales telles que les caries, les gingivites et les parodontites ».

Outre l’aspect profitable à la recherche scientifique, le retour de la capsule Dragon est également une bonne chose pour SpaceX qui va pouvoir récupérer son véhicule spatial et le réutiliser pour de futures missions spatiales.

Par Jennifer Mertens

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…