La bonne ambiance: les jeunes N-VA proposent à Trump de racheter la Wallonie

Twitter Jong N-VA

Ce mercredi, les jeunes N-VA ont ouvert Photoshop et se sont demandés ce qu’ils pouvaient faire de rigolo. Ils ont donc décidé d’imiter le président Trump en ajoutant une de ses tours sur un paysage wallon pour ensuite proposer à Trump de racheter la région.

Vu que racheter le Groenland s’avère plus compliqué que prévu pour Donald Trump, les jeunes N-VA ont un meilleur plan à lui proposer: racheter la Wallonie contre une bouchée de pain. C’est en tout cas ce qu’ils ont proposé sur Twitter par le biais d’un montage d’excellente facture.

Ils ont en effet imité le tweet du président Trump en ajoutant une énorme tour du magnat de l’immobilier en plein milieu d’un paysage wallon. Et pour enfoncer le clou, il ne demande qu’un euro symbolique pour céder le sud de la Belgique.

La bonne ambiance

Les jeunes N-VA ont beau assurer qu’il ne s’agissait que d’une blague jouant sur l’actualité et qu’ils n’avaient aucune intention de blesser qui que ce soit, ils ont tout de même réussi à en énerver plus d’un. C’est le cas de Catherine Fonck par exemple qui avait l’air désespérée devant son écran.

Christine Defraigne, elle, semblait plus blasée qu’autre chose et a choisi l’ironie pour commenter le tweet des nationalistes flamands.

On imagine maintenant la bonne ambiance qui va régner lors des prochaines négociations pour former le gouvernement fédéral puisque Elio Di Rupo va sans doute être amené à négocier avec la N-VA, c’est en tout cas le souhait du CD&V et de plusieurs membres de la N-VA dont Theo Francken.

Une coalition N-VA-PS est toujours envisageable même s’il serait surprenant de voir le président du PS s’allier avec celui de Bart de Wever alors qu’il a passé toute la législature précédente à s’en prendre au parti nationaliste. Et le dernier tweet des jeunes N-VA ne va rien arranger. D’ailleurs, le président socialiste a déjà refusé plusieurs entrevues avec les nationalistes. Bref, il semble évident que tout le monde se serait bien passé de cette blague des jeunes N-VA. Make Wallonie great again.

Articles sponsorisés