“Je ne comprends pas des choix comme l’asperge”: ok, c’est définitif, David de Top Chef semble avoir la grosse tête 

“Je ne comprends pas des choix comme l’asperge”: ok, c’est définitif, David de Top Chef semble avoir la grosse tête 

Pour participer à Top Chef, il faut avoir du caractère. Ceci étant dit, il ne faut pas abuser non plus… David, le candidat qui n’est pourtant pas à son premier concours de cuisine, ne s’est pas gêné pour manquer de respect aux chefs mais également aux autres cuisiniers. Un comportement que Michel Sarran ne pouvait pas laisser passer. 

Tu as seulement regardé les deux premiers épisodes de Top Chef et tu as pu constater que David ne manquait pas du culot. En effet, le candidat qui est un mauvais perdant s’est laissé un peu emporter. Après avoir présenté son plat en dernière chance, il était à deux doigts de ne pas continuer l’aventure. Heureusement pour lui, il a été sauvé face à Carl même si ce n’était pas gagné…

Insupportable

Cependant, David a osé dire aux chefs qu’il ne comprenait pas leur choix: “Je ne comprends pas des choix comme l’asperge”. Une phrase qui a complètement choqué les membres du jury. Le chef Jean-François Piège a directement répondu sur un ton exaspéré: “On n’est pas là pour ne pas aimer. On est là pour aimer et les autres et on les a beaucoup aimés”

Michel Sarran prend les devants

Suite à ce comportement totalement inapproprié, Michel Sarran a recardé directement le candidat. “On va discuter tous les deux. Je veux que tu comprennes les choses.” Le chef s’est ensuite tourné face à la caméra pour expliquer que l’attitude de David était interdite dans un concours comme Top Chef. Philippe Etchebest, quant à lui, a affirmé au candidat qu’il lui apprendra comment cuisiner un champignon. Bien entendu, le tout sur un ton ironique.

Bref, maintenant, David a intérêt à être dans ses petits souliers s’il ne veut pas dire “ciao” à l’aventure.

Top Chef

Une chose est sûre, il n’est pas trop aimé…

Elle souhaite carrément qu’il quitte l’aventure

Certains internautes n’hésitent pas à se payer sa tête… HUMOUR

Mais encore…

Articles sponsorisés