Intervilles fera son grand retour en 2020 mais sans la vachette

Intervilles

L’émission culte de France télévision reviendra après 7 ans d’absence. Mais il faudra apparemment faire les jeux sans la vachette. Une décision qui divise internet.

Mercredi, Nagui, animateur vedette de France 2, a annoncé le retour d’Intervilles. Il ferait ainsi revivre une émission qui a plus de 50 ans. Pour ceux qui ne connaitrait pas : petit rappel. Intervilles est une émission où deux villes, les bleus et les rouges, se confrontent sur différentes épreuves sportive et culturelles. Les concurrents se battaient pour l’honneur de la ville et non pour eux-mêmes. Et c’est ça qui est beau.

A l’animation, on retrouvera Valérie Bègue, Miss France 2008, Bruno Guillon, présentateur des Z’amour sur France 2 et Olivier Minne, célèbre animateur de Fort Boyart qui était déjà présent sur Intervilles lors de la dernière saison en 2013. Nagui sera quant à lui à la production.

Vachette, or not vachette?

Intervilles est surtout célèbre pour sa vachette. Dans plusieurs épreuves de l’émission, une vachette très énervée venait compliquer la tâche des candidats. Elle s’en prenait aux joueurs, sans raison apparente, ce qui les empêchait de réaliser l’épreuve.

Les conditions de vie de la vachette en ont interpelé plus d’un. Intervilles n’est pas une corrida. Il n’est en aucun cas question de blesser ou de tuer la vachette. Mais qu’arrive-t-il à cette vachette pendant le jeu pour qu’elle soit aussi énervée? De nombreux partisans de la cause animale voit ça comme de la maltraitance.

Alors Intervilles 2020 pourrait bien avoir lieu sans vachette. Lors d’une interview au journal le Parisien en septembre dernier, Nagui avait déjà évoqué l’idée de reprendre Intervilles. ” Mais sans les vachettes, c’est impensable pour moi” avait-il précisé. Le présentateur est un grand partisan de la lutte contre les violences animales. Cet été, il s’était fait porte-parole de l’association L214 pour dénoncer les vaches à hublots. L’absence des vachettes sur Intervilles a été confirmée ce jeudi par Olivier Minne sur Sud Radio : “Il n’y aura plus de vachettes, ça a été clair dès le départ.”

Sur Twitter, cette annonce fait des heureux et des moins heureux.

Articles sponsorisés