Il sera bientôt possible de construire soi-même la Station Spatiale Internationale en Lego

Il sera bientôt possible de construire soi-même la Station Spatiale Internationale en Lego

Tu ne le sais peut-être pas mais les fans de Lego peuvent régulièrement proposer à l’entreprise danoise des créations qui pourront potentiellement être commercialisées. La dernière en date n’est autre qu’une reproduction de la Station Spatiale Internationale qui arrivera bientôt dans les magasins. 

Nombreux sont ceux qui rêvent de mettre les pieds dans la Station Spatiale Internationale (ISS). Chose presque impossible à moins de suivre l’interminable et très chère formation d’astronaute ou de trouver une machine à voyager dans le temps pour profiter du tourisme spatiale. Mais il y a une autre solution: les Lego.

Tu ne le sais peut-être pas mais il existe Lego Ideas, une plate-forme où les fans peuvent soumettre des idées de construction Lego. Dernièrement, un passionné a proposé l’idée de recréer l’ISS en briques de plastique. Une idée qui a séduit plus de 10.000 fans et qui sera donc prochainement mise en vente. Cette ISS version miniature comporte 843 briques différentes : 656 permettent de construire la station, 51 sont pour la navette et 136 servent de socle.

Plusieurs modules

Tout a été fait pour que la version Lego colle un maximum avec la réalité. Alors, l’ISS de plastique est également composée de plusieurs modules qu’il est possible de séparer et de rassembler. Le créateur de la station a même prévu deux places pour accueillir d’autres parties. Pour l’instant, l’ISS est accompagnée de 2 vaisseaux Soyouz, 2 vaisseaux Progress et du module BEAM. Le vaisseau Dragon de SpaceX pourrait faire partie d’une possible extension.

Bien sûr, les panneaux solaires de l’ISS sont entièrement amovibles et peuvent se tourner dans toutes les directions pour capter un maximum les rayons d’un soleil Lego. Ce n’est pas la première fois que Lego va commercialiser un objet sorti de l’espace. Pour célébrer les 50 ans de la mission Apollo 11 (celle où l’homme a marché sur la Lune pour la première fois), la marque danoise avait reproduit le module qui s’était posé sur notre satellite naturel.


Articles sponsorisés