Il existe un test en ligne pour savoir si tu es sujet au fameux “trouble du jeu vidéo” de l’OMS

Il existe un test en ligne pour savoir si tu es sujet au fameux “trouble du jeu vidéo” de l’OMS

La semaine dernière, l’OMS publiait un rapport controversé, affirmant qu’il existait un “trouble du jeu vidéo” et le reconnaissant comme une véritable maladie. Quelques jours plus tard, des universitaires ont publié un test en ligne pour découvrir notre rapport avec les jeux vidéo et si l’on “match” avec les critères établis par l’OMS. 

C’est désormais officiel: il existe un trouble du jeu vidéo si l’on se fie aux derniers rapports de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). En gros, un tel trouble implique qu’un joueur exerce son passe-temps favoris même si ce dernier empiète sur sa vie “au détriment des valeurs et des obligations sociales, professionnelles, matérielles et familiales”. Ce rapport a évidemment fait criser les gamers les plus acharnés qui semble ne pas accepter qu’une telle maladie existe.

Qu’à cela ne tienne: des universitaires chinois, australiens et britanniques ont retroussé leurs manches et ont pondu un questionnaire en ligne intitulé Do I Play too much videogames“. Ce test propose aux internautes de répondre à toute une série de questions concernant les habitudes de jeu et leur comportement durant leurs sessions. Mais cela va également un peu plus loin avec quelques psychologiques sur l’état mental du joueur.

Pas de diagnostique

Le questionnaire est assez long et entièrement en anglais, si tu n’es pas un spécialiste de la langue de Shakespeare, on te conseille donc de t’armer de Google Traduction même si le vocabulaire employé n’est pas vraiment compliqué. Une fois réalisé, tu n’auras pas droit à un diagnostique en mode “désolé, tu es officiellement atteint du trouble du jeu vidéo.”

En fait, on te donnera un score sur 20 que tu pourras comparer avec une échelle proposée par les chercheurs. Par exemple, nous avons obtenu un score de 10/20 signifiant que nous avons une tendance plutôt faible à développer un trouble du jeu vidéo. Plus on se rapproche de 20, plus c’est préoccupant même si tous ces résultats ne sont que des approximations. Tu obtiendras ensuite un score détaillé pour les différents aspects du jeu vidéo et de son impact sur ta vie. Ce questionnaire a pour finalité d’observer comment les facteurs socio-économiques et la personnalité des joueurs contribuent à créer un terrain fertile vers le trouble.

Mieux comprendre cette nouvelle maladie

Le docteur Bruno Schivinski, chargé de cours en marketing à l’Université de Londres et à la tête du projet, s’explique: “Nous voulons comprendre à quel moment le jeu devient un problème de santé, et quels facteurs contribuent au développement de troubles du jeu, en explorant les variables socio-démographiques, la personnalité et le comportement. Nous espérons que des milliers de participants participeront à ce test et à la prochaine phase de l’étude.” Très concrètement, les chercheurs ont pris la définition de l’OMS du fameux trouble et la comparent avec les résultats obtenus au test pour mieux comprendre et préciser les mécanismes derrière le trouble du jeu vidéo.

Alors, après une vingtaine de minutes passées à répondre à des questions en tout genre, tu pourras découvrir où tu te situes par rapport aux autres répondants. Tu pourras aussi te faire une idées des raisons qui te poussent à jouer: passer le temps, t’évader de la réalité, oublier tes problèmes, faire des rencontres, etc.

On te remet le lien, pour faire le test c’est par ici!

Articles sponsorisés