Left Right
scrollTop top

Huawei veut s’affranchir de Google en lançant son GPS et son moteur de recherche faits maison


© ISOPIX

Sanctionné l’an dernier par les autorités américaines, Huawei n’a plus accès à la licence de Google. Le constructeur chinois s’adapte. Ce jeudi, il a présenté une armada de trois nouvelles fonctionnalités.

Huawei ne se laisse pas abattre par les sanctions prises à son encontre par les États-Unis en 2019. Celles-ci le privent notamment de la licence Google. Sur ses nouveaux smartphones, le constructeur chinois doit se limiter à la version source d’Android. Et il ne peut plus y embarquer les applications phares de Google que sont Maps, Docs, Search ou Play Store.

Mais Huawei a de la ressource. Après avoir mis au point sa propre boutique d’applications (App Gallery), le constructeur asiatique a annoncé le mois dernier qu’il était en train de développer son système d’exploitation maison. Baptisé HarmonyOS, celui-ci sera lancé en 2021.

Cette semaine, Huawei déploie trois nouvelles fonctionnalités, censées pallier les absences de Google Maps, Search et Docs.

Collaboration avec TomTom

Les utilisateurs de smartphones Huawei vont désormais pouvoir compter sur une application de navigation développée par leur constructeur. Petal Maps est déjà disponible dans 140 pays et régions. Et son système de notifications vocales comprend le français.

Pour mettre au point son alternative à Google Maps, Huawei a collaboré avec le célèbre fabricant de systèmes de navigation GPS TomTom.

‘Nous sommes ravis que Huawei continue de reconnaître TomTom comme un leader mondial de la technologie de localisation et a choisi de travailler avec nous en tant que l’un de ses fournisseurs préférés’, a déclaré Anders Truelsen, Managing Director chez TomTom.

Petal Maps prend en compte les mises à jour du trafic routier pour proposer à ses utilisateurs les meilleurs trajets en temps réel. Huawei prévoit également de collaborer avec les réseaux de transports en commun de chaque pays pour donner des indications, là aussi en temps réel, sur les bus, trains et autres métros.

Ce n’est pas tout

En plus de Petal Maps, Huawei a présenté deux autres nouveautés: Petal Search et Huewai Docs.

Comme son nom l’indique, Petal Search est un tout nouveau moteur de recherche. Il aura la (lourde ?) tâche de faire oublier Google Search.

‘Petal Search offre des possibilités de recherche dans plus de vingt catégories, dont les applications, l’actualité, les vidéos, les images, les achats, les vols et les entreprises locales’, indique Huawei. ’Il intègre également divers outils tels que la météo, la calculatrice, le taux de change et même des requêtes qui aident les utilisateurs à trouver plus facilement les informations qu’ils utilisent quotidiennement.’

Huawei Docs fait quant à lui figure d’alternative à Google Docs. Cette suite bureautique ‘permet de visualiser et d’éditer des documents dans plus de 50 formats, y compris PDF, PPT et DOC’, précise le constructeur chinois.

Petal Maps, Petal Search et Huawei Docs sont disponibles sur le nouveau modèle du constructeur chinois, le Mate 40 Pro. Les trois services pourront également être utilisés sur les autres smartphones Huawei via les mises à jour EMUI.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…


Corona Virus Update

  • World
  • Number of
    infections
    136.069.313
  • Number of
    deaths
    2.937.292
  • Belgium
  • Number of
    infections
    939.309
  • Number of
    deaths
    23.636