Hasan Minaj remercie l’Arabie saoudite de lui faire sa pub en supprimant sa vidéo sur Netflix

Hasan Minaj remercie l’Arabie saoudite de lui faire sa pub en supprimant sa vidéo sur Netflix

Après avoir appris qu’un épisode de sa série traitant de l’Arabie saoudite avait été supprimé du catalogue Netflix à la demande du gouvernement saoudien, Hasan Minaj a réagi. « C’est le meilleur moyen de me faire de la pub », a-t-il sous-entendu.

« De toute évidence, le meilleur moyen d’empêcher les gens de regarder quelque chose est de l’interdire, de le rendre tendance sur Internet, puis de le laisser sur YouTube », a tweeté Hasan Minaj mercredi. L’animateur américain réagissait de la sorte à l’interdiction imposée par l’Arabie saoudite à Netflix.

Le deuxième épisode de « Patriot Act« , la série de spectacles où Minhaj décrypte l’actualité avec humour, a été supprimé récemment du catalogue officiel de Netflix en Arabie saoudite. Cette suppression a été effectuée suite à une plainte indiquant que la plateforme de streaming avait violé la loi nationale saoudienne contre la cybercriminalité.

Augmenter la visibilité

Dans son tweet, Minaj ironise sur la tentative ratée du gouvernement saoudien de rendre invisible sa vidéo. Sachant que la vidéo concernée est toujours présente sur YouTube, la censure n’a fait que produire l’effet inverse. Il y a trois jours, la vidéo comptait quelques centaines de milliers de vues. Ce jeudi, elle est passée à 1,6 million de vues. La suppression de la vidéo lui a clairement fait de la publicité.

Hasan Minaj a également profité de ce regain d’attention pour faire connaître une plateforme qui vient en aide aux victimes de la guerre au Yemen. « N’oublions pas que la plus grande crise humanitaire du monde se déroule actuellement au Yémen. Merci de faire un don », a-t-il indiqué. On attend la contre-réaction de l’Arabie saoudite et du prince Mohammed bin Salman (MBS).

Articles sponsorisés