Gros fail: l’avocat de Donald Trump veut prouver qu’il n’est pas raciste en posant avec des Afro-Américains sur Twitter

Gros fail: l’avocat de Donald Trump veut prouver qu’il n’est pas raciste en posant avec des Afro-Américains sur Twitter

Alors que Donald Trump est emporté par une vague d’indignations sans précédent – à cause de ses propos sur les violences raciales samedi dernier à Charlottesville – son avocat personnel tente de se sortir le bec de l’eau. Mais il a opté pour une stratégie pas très gagnante: un tweet accompagné de photos où il prend la pose avec des Afro-Américains. C’est presque de la même manière que Trump avait essayé de prouver l’année dernière son amour pour les Hispaniques.

L’affaire sur les violentes manifestations de suprémacistes blancs, qui se sont déroulées samedi dernier à Charlottesville (Virginie), commence à sentir méchamment mauvais. Surtout pour le président américain et son entourage. Pour rappel, Donald Trump a mis 48 heures pour condamner enfin les “violences racistes”, avant de se raviser quelques heures plus tard en affirmant qu'”il y a eu des torts des deux côtés”. Des propos totalement inappropriés de la bouche d’un chef d’État.

Lui qui n’a cessé de tenir des discours de division pendant sa campagne électorale, traitant les Mexicains de “violeurs” et de “criminels” par exemple, est cette fois plus isolé que jamais. Plusieurs stars, grands patrons d’entreprise, mais aussi sénateurs et gouverneurs tant démocrates que républicains, et même les anciens présidents George H. W. Bush, son fils George W. Bush et Barack Obama ont d’ailleurs réagi pour dénoncer ses propos, tout en rappelant que le racisme n’a pas sa place en Amérique. Suite à des démissions en masse à son cabinet, il a même été contraint de dissoudre ses deux principaux groupes de travail chargés de le conseiller en matière économique.

Bref, Trump commence doucement à être lâché par tout le monde. Même son avocat a tenu à prouver qu’il n’est pas raciste… mais de façon très maladroite. Michael Cohen, de son nom, a ainsi partagé plusieurs photos de lui posant avec des amis noirs.

Le voici:

Twitter/screenshot

Message que tu peux traduire par: “En tant que fils d’un rescapé de l’holocauste, je ne tolère pas le racisme. Ce n’est pas parce que je soutiens le président Donald Trump que je suis raciste.”

À noter que tous les Afro-Américains avec qui Michael Cohen prend la pose soutiennent toujours Trump: l’ancienne star de télé-réalité qui travaille à la Maison-Blanche, Omarosa Manigault, les Youtubeuses pro-Trump Diamond and Silk et le pasteur Darrell Scott, également pro-Trump. Darrell Scott a d’ailleurs réagi au message de Michael Cohen sur Twitter: “Mon frère; à qui je parle tous les jours depuis six ans!!! Ce n’est pas juste une photo… ces relations sont RÉELLES!!!”.

Sauf que…

Sauf que sa stratégie pour se défendre est très gênante, si on se rappelle la manière dont Donald Trump avait justifié en mai 2016 ses propos haineux envers la communauté hispanique: en partageant une photo de lui mangeant des tacos, accompagné d’un “J’aime les Hispaniques!”.

Oups, gros fail…

Et d’ailleurs, les réactions sous son tweet sont en majorité négatives

“Essayer de se justifier en postant des photos avec ses amis black… (facepalm) lol”“Es-tu complètement bête? Donc, tu penses que poster une tonne de photos avec des gens black fait de toi quelqu’un de non raciste? #prendunelargeinspiration”“Oh non… Il a fait le truc “regarde, je ne suis pas raciste, j’ai des tonnes d’amis noirs”.“Le fait est que si tu t’es senti obligé de tweeter ceci devrait te mettre la puce à l’oreille.”

Le très célèbre journaliste américain du New York Times, Matthew Rosenberg, n’a pas non plus compris le lien

“Confus: est-ce que Cohen est en train d’utiliser le lien avec l’holocauste pour défendre le président ou pour s’en distancier?”

D’autres de rappeler dans quelle galère il s’est mis

“Non. Tu es pire. Tu supportes un raciste, antisémite, défenseur des nazis et des suprémacistes blancs pour l’argent.”

Et d’autres imaginent comment ses “amis” noirs pourraient réagir

“Photo réelle de ses amis noirs…”“J’ai trouvé une autre photo de lui avec ses amis noirs.”

Terminons par cette petite chanson plutôt appropriée à la situation

“Des chaises vides à des tables vides…”

Articles sponsorisés